-->

ATP
Djokovic, l'équation aux multiples inconnues



Novak Djokovic est en plein doute. Peu convaincant à l’Open d’Australie puis totalement méconnaissable lors de la tournée américaine, le Serbe aborde la saison européenne sur terre battue dans le flou le plus total.

"Ce qui se passe avec lui est incompréhensible." Cette phrase de Marc Rosset dans les colonnes de La Tribune de Genève résume bien les (nombreuses) interrogations qui se posent le monde de la petite balle jaune au sujet de Novak Djokovic. Pendant des années, le Serbe a été un modèle de rigueur et de perfectionnisme, au point que son jeu était qualifié de cosmique tant il paraissait intouchable. Le hasard n’y avait pas sa place. Mais tout a sans doute basculé le 5 juin 2016. Ce jour-là, il touche enfin au Graal en remportant Roland Garros, le Grand Chelem qu’il voulait tant. Un succès qui lui permet de réussir son « Djoko Slam » car il détient alors les quatre titres du Grand Chelem. Depuis cette victoire où il était l’incontestable numéro 1 mondial et semblait indéboulonnable, la motivation paraît s’être envolée.

Une absence de révolte

Le constat est terrible, le Djoker n’est plus que l’ombre de lui-même sur le court comme en-dehors avec des déclarations qui ne cessent de surprendre. Son attitude après ses défaites d’entrée à Indian Wells et Miami a surpris, comme s’il y avait une absence de révolte. Une acceptation de sa situation. Un détachement déconcertant pour celui qui ne négligeait pas les moindres détails, comme ses sorties en conférence de presse. Totalement méconnaissable lors de la « March Madness », l’ex-numéro 1 mondial n’avait pas le moindre fil conducteur et enchaînait les fautes directes (61 par exemple face à Taro Daniel à Indian Wells). Des défaites qui font désordre et qui inquiètent.

Où en est-il physiquement ?

Au-delà de l’attitude qui suscite forcément des interrogations, son physique pose également problème. À son retour de Melbourne, Novak Djokovic a subi une intervention chirurgicale à son coude droit. Son père parlait de Madrid comme possible retour à la compétition. Alors une question légitime se pose : est-il revenu trop vite en enchaînant Indian Wells - Miami ? Seul lui peut le savoir. Après Miami, il justifiait sa présence : "J’ai décidé de jouer Indian Wells et Miami parce que je voulais voir si j’étais capable de jouer des matchs. J’aime jouer sur dur et je voulais faire quelques tournois avant la saison sur terre battue. Je ne serais pas allé sur le court si je ne me croyais pas capable de gagner un match. Je ne serais pas là. Personne ne me force à jouer en me menaçant avec un fouet."



Le retour de Vajda, la bonne solution ?

Depuis cette tournée ratée, il a décidé de se séparer d’Andre Agassi et de Radek Stepanek. Une décision radicale qui démontre que Djokovic se pose des questions et cherche surtout des solutions. "Je suis confronté à différents défis dans mon jeu, pour ma santé, avait-il expliqué en Floride. J’essaie de les résoudre." La solution a peut-être été trouvée avec le retour de Marian Vajda. Nole abat sa dernière carte en rappelant son ancien mentor, celui qui lui a permis de soulever ses 12 titres du Grand Chelem et ses 30 Masters 1000. Les deux hommes ont été vus à Marbella où il prépare la terre battue. S’il seront ensemble au Rolex Monte-Carlo Masters, rien n’est encore défini concernant une possible nouvelle collaboration. Quid de Pepe Imaz ? Ce préparateur mental suscite de nombreux fantasmes auprès des fans de Novak Djokovic et serait la cause de sa chute. Ce dernier serait toujours un proche puisqu’il se serait entraîné sur les courts de son académie à Marbella comme on peut le voir sur la vidéo qui circule sur la toile. Rappeler Vajda constitue un très bon choix. Greg Rusedski approuve cette décision comme il l’a écrit sur Twitter : "S’ils se retrouvent ensemble à temps plein, je crois qu’il va revenir à son meilleur niveau assez vite. Parfois, vous avez besoin de vous retourner vers les personnes avec lesquelles vous avez eu le plus de succès." Réponse attendue sur le Rocher.



Tous les produits de Novak Djokovic sont chez Tennis Warehouse, notre partenaire.
Lire et réagir

Pour ceux qui sont pressés, en cochant la case "I'd rather post as a guest", vous pouvez réagir sans avoir à vous enregistrer.

Pour changer votre pseudo (une fois inscrit), il faut se rendre sur la page de votre profil disqus et changer la case 'Name'.

Pour désactiver la notification par email rendez-vous sur la page Email Notifications.
En décochant "Receive emails from Disqus" vous ne recevrez plus aucun email de disqus.