ATP
Djokovic fait la gueule



Il fallait s'y attendre. Novak Djokovic a moyennement apprécié la campagne anti-Gimelstob dont le leader a été Stan Wawrinka. Une campagne réussie puisque l'ancien joueur américain ne se présentera pour sa réélection au conseil des joueurs. Sachant que le Serbe était très proche de Jim, il s'est exprimé clairement sur le sujet en conférence de presse en prenant le soin de ne pas nommer les joueurs. Mais personne n'est dupe, le numéro 1 mondial en à gros sur la patate.

Comme l'explique très bien notre confrère de L'Equipe, Jean-Baptiste Barretta présent à Madrid "ça smashe en coulisses" en ce moment sur le tour et les luttes de pouvoir s'accentuent sachant que certains cadors ont compris presque à la dernière minute les enjeux à défendre. Car il faut bien constater qu'il a suffit d'un tweet de la part de Stan Wawrinka pour que l'affaire Gimlestob soit réglée. Et cela, Novak Djokovic l'a compris alors même qu'il ne s'y attendait pas. Depuis qu'il est au sein du conseil, le Serbe règne en maître et c'est aussi grâce à lui que Roger Rasheed a été débarqué sans fioritures début janvier. Vu que Jim Gimlestob rentrait dans ses plans, le Serbe doit maintenant gérer une situation qu'il n'avait pas prévu d'autant qu'il apprécie moyennement le goût de la défaite. Et force est de constater qu'il prend le retrait de Gimelstob comme un vrai revers personnel.

Djokovic grogne

Du coup, il a vivement critiqué les déclarations publiques récentes autour de ces sujets comme l'explique notre confrère : "J'ai le sentiment que certains joueurs ne veulent pas être impliqués dans le processus car cela demande du temps et de l'énergie....Je ne pense pas que la bonne approche est d'en parler publiquement lorsque l'on n'a pas en possession toutes les informations." Par cette phrase, Novak veut entretenir un mystère qui n'existe pas car tout le monde sait que le Serbe est avide de pouvoirs mais aussi de "money". Il a eu la peau de Chris Kermode (l'actuel patron de l'ATP) en début d'année alors même que Rafa et Roger l'avaient soutenu. Pire Novak avait carrément posé un lapin diplomatique quand Roger l'avais sollicité pour parler de cette situation. Aujourd'hui, tout est limpide, Novak et ses disciples sont affaiblis. Ce sursaut en coulisses de certaines stars pourraient permettre un vrai compromis moins affolant que ce que l'on pouvait imaginer après les propos très dures de Novak dernièrement concernant l'ATP et le fonctionnement du circuit. Selon lui, l'ATP défend plus les organisateurs que les joueurs, des propos qui n'avaient ému personne tant la position du Serbe est maintenu connu de tous même s'il n'est toujours pas parvenu à créer ce fameux syndicat des joueurs.

Lire et réagir

Pour ceux qui sont pressés, en cochant la case "I'd rather post as a guest", vous pouvez réagir sans avoir à vous enregistrer.

Pour changer votre pseudo (une fois inscrit), il faut se rendre sur la page de votre profil disqus et changer la case 'Name'.

Pour désactiver la notification par email rendez-vous sur la page Email Notifications.
En décochant "Receive emails from Disqus" vous ne recevrez plus aucun email de disqus.

100 € OFFERTS
AVEC
Delbonis F. - Ramos Vinolas A.
Match prévu le 23/05/2019 19:30
1
1.8
2
2
Bolelli S. - Soeda G.
Match prévu le 24/05/2019 10:00
1
1.2
2
4.2
Kiick A. - Paolini J.
Match prévu le 24/05/2019 10:00
1
1.98
2
1.75