ATP
Que vaut Thiem sur gazon ?



Après une saison riche sur ocre avec un titre à Barcelone et ponctuée d'une finale à Roland-Garros, Dominic Thiem s'attaque au gazon, une surface qui ne lui réussit pas pour le moment.

Dominic Thiem sort d'une saison sur terre battue réussie, avec un sacre à Barcelone et une finale perdue à Roland-Garros contre Rafael Nadal. Arrive désormais la saison sur gazon, où ses ambitions ne seront certainement pas identiques. L'herbe est une surface sur laquelle il n'a pour le moment jamais vraiment brillé. Excepté en 2016, lorsqu'il avait remporté le tournoi de Stuttgart, en battant au passage Roger Federer en demi-finale. Mais ce titre reste pour le moment son seul et unique fait d'arme sur herbe. Car depuis deux saisons, l'Autrichien affiche un bilan de cinq victoires pour autant de défaites, avec des résultats peu probants lors des tournois de préparation : deux 16èmes de finale à Halle, un premier tour à Antalya.

A Wimbledon, les difficultés sont présentes

Le protégé de Nicolas Massu peine à performer dans le Grand Chelem londonien. Il n'a atteint la deuxième semaine qu'une seule fois en 2017, lorsqu'il s'était incliné en cinq manches contre Tomas Berdych. L'année dernière, il avait abandonné au premier tour, et en 2016 et 2017, il avait été battu dès le deuxième tour. Pourtant, Thiem l'assure, il est "très motivé" à l'idée de disputer Wimbledon et affirme qu'il aura "de grandes ambitions". Reste à voir à quelle hauteur seront ses ambitions, lui qui figure bel et bien parmi la liste des inscrits à l'ATP 500 d'Hambourg, qui se joue sur terre battue, et ce une semaine après la fin de Wimbledon. En attendant, le 4ème mondial lancera sa saison sur gazon la semaine prochaine à Halle, avec très certainement l'envie de montrer qu'il peut être dangereux sur cette surface.