ATP
Pospisil endosse le rôle de syndicaliste


On le sait les joueurs ont décidé de monter au créneau car ils estiment, enfin une partie d'entre eux, que tout n'est pas équitable sur le circuit. En gros, que l'ATP travaille plus pour le bien-être des organisateurs que pour les joueurs. Cette théorie est d'ailleurs défendue par Novak Djokovic qui envoie souvent au front une partie de sa garde rapprochée. On ne sait pas si Vasek Pospisil en fait partie mais en tout cas le Canadien est en campagne. Après avoir expliqué le prix que coutait un physio sur une saison en augmentant un peu l'ardoise au passage, voila qu'il monte au créneau sur les revenus des grands évènements avec des chiffres à l'appui. Et sa démonstration est limpide, d'autant qu'il a pu divulguer le ratio de l'US Open alors que ceux des 3 autres tournois du Grand Chelem et des Masters1000 sont inconnus. En gros, selon lui, il faudrait plus se rapprocher du modèle de la NFL, et de la MLB que celui qui sévit actuellement. Si la révolution passe alors il se pourrait bien que certains modèles économiques soient mis clairement ne péril. Alors est-ce Pospisil va être le "José Bovet du tennis", on le sera très vite...