ATP
Eva Asderaki, parole d'arbitre

Rares et précieuses sont les sorties médiatiques effectuées par les arbitres du tennis professionnel. Récemment, Eva Asderaki s'est distinguée en donnant une interview pour "The Southpaw Slice", dans laquelle elle revient sur son parcours. D'abord joueuse en Grèce, son pays natal, Eva Asderaki a basculé dans l'arbitrage en 1997, entrant dans la WTA en 2007. Le métier demande une gestion quotidienne de la pression : "Le plus difficile est de résister à la pression pendant les matchs, les joueurs jouent pour chaque point, pour de l'argent. Parfois, vous arbitrez devant 40 000 personnes à New-York..." C'est justement à l'US Open qu'Eva Asderaki est devenue la première femme à arbitrer une finale masculine en Grand Chelem. C'était en 2015, Novak Djokovic face à Roger Federer : "C'était un but personnel, quelque chose que je voulais vraiment réaliser dans ma carrière. Je sais que cela a signifié beaucoup pour certaines femmes, j'ai reçu beaucoup de messages."