ATP
Anderson donne la recette pour battre Federer, Nadal et Djokovic



Titré lors de la première semaine de l'année 2019 sur le tournoi de Pune, en Inde, Kevin Anderson a ensuite connu quelques pépins physiques qui l'ont éloigné des courts pendant environ quatre mois. Deux fois finalistes en Grands Chelems (US Open 2017 face à Nadal et Wimbledon 2018 face à Djokovic), le géant Sud-Africain est un des rares à avoir réussi à faire douter les trois monstres du circuit en battant notamment Roger Federer en quarts de finale de Wimbledon l'année dernière après avoir été mené deux sets à rien. Au cours d'une interview, l'actuel 11ème mondial s'est exprimé sur les membres de ce "big 3".

"Si je m'occupe des petits détails, je peux avoir une chance"

"C’est très compliqué pour gagner des tournois majeurs depuis une dizaine d'années, c’est à la fois le moment idéal pour pratiquer ce sport et la période la plus difficile. Je suis sans aucun doute assez bon pour rentrer sur un court de tennis et battre n'importe qui, sauf qu'en Grand Chelems, il s'agit de remporter sept matches consécutifs et ce n'est pas facile à faire. C'est pourquoi un nombre aussi restreint de personnes ont eu la chance d'en remporter. Il y a beaucoup de choses à gérer d'un point de vue émotionnel sur ces tournois," a déclaré un Kevin Anderson qui semble connaître la recette pour battre ces joueurs hors normes : "J'ai définitivement prouvé que je pouvais battre ces gars-là. C'est évidemment très difficile, mais si je m'occupe des petits détails, je peux avoir une chance."