ATP
Selon Kyrgios, les terriens sont favorisés



Qualifié pour la finale à Washington, où il affrontera Daniil Medvedev, Nick Kyrgios a profité d'un tweet de l'agent John Morris pour livrer un avis tranché. Déjà habitué à dénigrer Roland Garros ou à militer pour un Masters 1000 sur gazon, l'Australien a rajouté une couche. John Morris a d'abord fait part de son scepticisme quant aux tournées de février et de juillet qui se déroulent sur terre battue. Selon lui, ce calendrier, en particulier la tournée sud-américaine qui précède Indian Wells, permet aux spécialistes de l'ocre d'obtenir des points ATP auxquels les autres n'ont pas accès. Il conclut son tweet par un éloquent "ce serait comme avoir des tournois sur gazon ou dur avant Roland Garros."
Nick Kyrgios s'est empressé d'appuyer la requête de l'agent en question : "Complètement d'accord, c'est comme s'il y avait des ATP 500 sur gazon et sur dur pendant la saison sur terre battue. Busta était top 10 alors qu'il a gagné son premier match sur gazon cette saison, c'est une blague." L'Espagnol Pablo Carreno-Busta, vainqueur de Kevin Krawietz et Bernard Tomic à Antalya, n'a jamais remporté la moindre rencontre à Wimbledon (5 défaites).