Accueil ATP 45 matches soup­çon­nés de tricherie

45 matches soupçonnés de tricherie

-

Selon une étude indé­pen­dante sur l’in­té­gri­té du ten­nis ren­due publique lun­di 19 mai par la Fédération Internationale de Tennis, l’ATP, le WTA Tour et les quatre tour­nois du Grand Chelem, 45 matches dis­pu­tés sur les cinq der­nières années auraient été jugés sus­pects. La com­mu­nau­té des parieurs est visée. 

 

Des soup­çons de tri­che­rie pla­ne­raient autour de 45 matches de ten­nis dis­pu­tés sur ces cinq der­nières années qui pour­raient avoir été uti­li­sés par des parieurs. Sur 73 matches exa­mi­nés depuis 2003, 45 sou­lè­ve­raient des soupçons. 
 

« Des parieurs pour­raient avoir eu des ren­sei­gne­ments leur don­nant la pos­si­bi­li­té de faire des gros coups » a révè­lé cette étude. Toujours selon ce rap­port « la cor­rup­tion dans le ten­nis pro­fes­sion­nel n’est ni sys­té­ma­tique ni ins­ti­tu­tio­na­li­sée […] Nous n’a­vons trou­vé aucune preuve d’une éven­tuelle par­ti­ci­pa­tion de « Mafia » qui mena­ce­rait l’in­té­gri­té du ten­nis ». Le rap­port ne donne pas de détails sur les matches, mais révèle que les ren­sei­gne­ments confi­den­tiels ont été par­ta­gés avec les auto­ri­tés du ten­nis. Ces der­nières ont annon­cé que « tout joueur pris à tri­cher sera exclu à vie ». Ben Gunn, l’au­teur de cette étude, a tenu à remer­cier les prin­ci­paux acteurs du ten­nis mon­dial d’a­voir pris cette déci­sion : « Nous applau­dis­sons les organes déli­bé­rants d’a­voir pris des mesures auda­cieuses et déci­sives pour contrer les défis aux­quels ils font face. » 45 matches néces­si­te­raient encore un exa­men approfondi. 

Cette affaire est à mettre en rela­tion avec la polé­mique sur­ve­nue l’an der­nier suite à l’a­ban­don en hui­tièmes de finale du tour­noi de Sopot (Pologne) de Nikolay Davydenko face au 87ème joueur mon­dial, Martin Vassallo Arguello. Suite à ce match, un site de paris avait annu­lé toutes les mises pré­tex­tant des soup­çons de trucage.

Instagram
Twitter