ATP
Nadal hors course pour la place de numéro un ?

Nadal est blessé et forfait pour les tournois de préparation à l'US Open. Une blessure au poignet qui l'empêchera de défendre ses titres à Toronto et Cincinnati. Une bien mauvaise nouvelle pour l'Espagnol, qui va perdre 2000 points alors qu'il vient juste de laisser sa place de numéro un mondial à Novak Djokovic. Le Serbe, lui, se frotte les mains. Il n'a que 540 unités à défendre lors de cette période qui précède le Grand Chelem américain et peut prendre l'avantage dans le duel qui l'oppose au Majorquin pour la tête du classement ATP. Alors Nadal peut-il encore espérer la place de n°1 mondial d'ici la fin de la saison ?



Nadal sera indisponible pendant trois semaines. Une absence qui inquiète, puisqu'en plus des 2000 points qui s'envolent, Rafa arrivera sans réelle préparation à l'US Open où il doit défendre son titre. L'Espagnol peut donc perdre jusqu'à 4000 points lors de cette tournée américaine ! Un désastre qui pourrait profiter à son rival, Novak Djokovic. Le Serbe sort d'une victoire à Wimbledon et semble en pleine confiance. Les points laissés par Nadal lui tendent les bras ; à lui de saisir sa chance.

Points à défendre durant la tournée américaine :
Nadal : 4000 points
Djokovic : 540 points

Points à défendre après l'US Open :
Nadal : 2020 points
Djokovic : 4000 points

Chaque titre remporté cet été donnerait à Djoko un avantage certain pour la place de numéro un mondial en fin de saison, place qu'il occupe déjà actuellement. D'autant que le Serbe a, durant cette période estivale, l'une de ses dernières occasions d'engranger des unités : à partir du mois de septembre, il tentera de conserver ses trophées acquis à Pékin, Shanghaï, Bercy et Londres. On assistera donc à un chassé croisé entre les deux joueurs pour la sauvegarde de leurs points.

Djokovic doit saisir sa chance

Oui mais voilà, les fins de saisons réussissent rarement à Nadal. Lors de cette période, l'Espagnol voit son ratio de victoires baisser par rapport au reste de la saison. 2013 en est l'exemple frappant puisque sur les sept défaites de son année, quatre ont eu lieu après l'US Open. C'est d'ailleurs une période où les blessures sont pour lui récurrentes. En 2012, Nadal n'avait disputé aucun match après Wimbledon, à cause d'un problème au genou. Enfin, le Masters reste le seul tournoi qui manque à sa collection.

Pourtant, c'est bien sur cette période que Rafa devra aller chercher Djokovic pour la place de numéro un mondial. Sa mission est claire : limiter la casse à Flushing Meadows - s'il y participe, ce qui demeure incertain en l'état actuel des chose selon son médecin - en remportant le titre et réussir une fin d'année avec le plein de trophées. Un défi de taille pour le Majorquin qui devra faire mentir les statistiques et tenir tête à Djokovic. Surtout que ce dernier part avec une belle avance au classement ATP. En effet, l'Espagnol pointera au minimum avec 1920 unités de retard avant l'US Open, où il ne pourra pas distancer le Serbe.

Rafa se présente donc face à une montagne, le classement mondial, dont le sommet semble être très haut pour lui. Mais Nadal fait partie de ces joueurs capable des plus grands exploits. Surtout quand une place de numéro un est en jeu.


sondage

C'est la période des soldes chez Tennis-Point.fr !