AccueilATPATP – BâlePaire : « Des posters de Federer dans ma chambre »

Paire : « Des posters de Federer dans ma chambre »

-

Posté le 25/10/2012 à 20h38. Reproposé le 26/10/2012 à 8h00.

Benoît Paire est un homme comblé. Le Français, 46e mondial, vient de réussir à se quali­fier pour la première fois en quarts de finale à Bâle. Et cerise sur le gâteau, il jouera son idole, Roger Federer. Pour Le Matin, le natif d’Avignon s’est exprimé sur cette formi­dable oppor­tu­nité. Attention tout de même à ne pas partir trop vite défai­tiste Benoît…

« C’est une belle récom­pense en effet. Quoi de mieux pour terminer sa saison que de défier Roger chez lui ? Lorsque le tableau est sorti, j’avais repéré cette possi­bi­lité. Mais je ne voulais pas trop y croire car il fallait écarter Seppi, qui vient de gagner Moscou, puis Kubot dont le jeu agressif ne me plaît pas trop. Maintenant c’est fait, je vais essayer d’en profiter car Roger Federer est quel­qu’un que j’admire beau­coup. Bien sûr que cela peut être dange­reux (d’ad­mirer son adver­saire). Il ne faudra évidem­ment pas que je le regarde trop jouer. Mais que voulez‐vous, je ne vais pas dire que je ne l’admire pas parce que je dois l’affronter. En réalité, j’avais des posters de lui dans ma chambre. J’étais fan et, avec le temps, j’ai appris à l’apprécier. On a parlé de cela (le fait qu’il s’énerve trop faci­le­ment) à Roland‐Garros. Il m’a expliqué qu’il avait réussi à se calmer et je trouve cela récon­for­tant de savoir qu’un joueur comme lui cassait des raquettes et a su évoluer. Après, il m’a dit que, pour lui, quelque chose avait été déter­mi­nant. A l’inverse, je dois cher­cher mes « pour­quoi » et travailler sur ce défaut. Mais j’ai déjà bien évolué sinon je ne serais pas passé de la 100e à la 45e cette saison. »

Federer : « Paire, il a du talent »
Paire jouera bien Federer

Instagram
Twitter