AccueilATPATP - Bâle"Sans Roger, il n'y a pas de tennis", le fan club bâlois...

« Sans Roger, il n’y a pas de tennis », le fan club bâlois de Federer désespère

-

Alors que le tournoi ATP 500 de Bâle devait avoir lieu cette semaine (du 26 octobre au 1er novembre), il a fina­le­ment été annulé en raison des compli­ca­tions liées à la pandémie de Covid‐19. Une mauvaise nouvelle de plus pour le fan club bâlois de Roger Federer, Spoon, qui savait déjà depuis plusieurs mois et avant que le virus ne fasse son appa­ri­tion que « le roi » ne vien­drait pas en 2020 en raison d’une opéra­tion au genou. (propos rapportés par le site Blick.ch).

« Quand Roger a annulé, c’était un énorme choc pour nous », raconte Dorisaken, l’une des fans les plus fidèles du club. Certains seraient allés à Bâle sans la super­star mais il y a ceux d’entre nous qui vendent ensuite leurs billets. Sans Roger, il n’y a pas de tennis… C’est un avant‐goût de ce qui nous attend lors­qu’il arrê­tera défi­ni­ti­ve­ment ».

« Quand il partira, nous pleurerons beaucoup »

Federer n’étant pas éternel, quid de l’avenir du fan club lorsque Roger aura raccroché ? Doris Löffel, comme beau­coup dans le club, doute qu’elle soutienne à nouveau un joueur avec autant de passion. « Roger fait partie de nos vies depuis plus de 15 ans. Quand il partira, nous pleu­re­rons beau­coup ». Pour le président du club, Reuteler, le retraite signi­fiera la fin de l’as­so­cia­tion. « Nous devrons proba­ble­ment enterrer le fan club Roger. C’est la diffé­rence avec un club d’équipe comme le F.C Bâle, où vous pouvez conti­nuer à être fan. Il y a des gens ici qui vivent pour Roger. Un monde s’ef­fon­drera pour eux. Mais aussi brutal soit‐il : le tennis exis­tait avant Roger et conti­nuera d’exister après lui ».

Instagram
Twitter