AccueilATPATP - BarceloneAlcaraz : "Ce qu'on m'a appris depuis que je suis enfant, c'est...

Alcaraz : « Ce qu’on m’a appris depuis que je suis enfant, c’est que les finales ne se jouent pas, elles se gagnent »

-

Phénoménal, colossal, écra­sant , effa­rant… Les adjec­tifs ne manquent pas pour décrire ce que vient de réaliser Carlos Alcaraz en l’es­pace de quelques heures en Catalogne. 

Lauréat de l’ATP 500 de Barcelone ce dimanche, son troi­sième titre de la saison après Rio et Miami, l’Espagnol de 18 ans a dans la même journée remporté une demi‐finale de 3h45 face à De Minaur en sauvant deux balles de match, dont une de manière assez incroyable, et détruit litté­ra­le­ment Pablo Carreno Busta en finale en à peine 1h de jeu.

Une perfor­mance phéno­mé­nale sur laquelle est revenu l’in­té­ressé lors de son inter­view sur le court. « C’était une grande finale, je savais qu’a­près le match de ce matin je devais aller sur le court avec des choses bien claires, en jouant de manière agres­sive. Je devais faire en sorte que les points ne prennent pas trop de temps. Ce qu’on m’a appris depuis que je suis enfant, c’est que les finales ne se jouent pas, elles se gagnent. Cet après‐midi a sans doute été le meilleur match du tournoi. »