AccueilATPATP – BarceloneNadal encore laborieux

Nadal encore laborieux

-

Rafael Nadal a remporté son duel face à Kei Nishikori au terme d’un match qui a connu des hauts et des bas de chaque côté. D’abord à sens unique pour l’Espagnol avant que le Japonais ne revienne dans la partie avant de s’incliner en trois sets, pour une victoire de Nadal 6–0, 2–6, 6–2. Encore un match diffi­cile, en trois sets, pour le Majorquin, mais qui se qualifie pour les quarts de finale où il affron­tera un joueur au‐delà du top 50 : Cameron Norrie (58e)

Le premier set est à sens unique pour Rafael Nadal qui enchaine les jeux et les breaks sans les frayeurs de la veille contre Ivashka. La balle sort mieux de la raquette pour l’Espagnol et Kei Nishikori n’a pas le service  ni la frai­cheur des dépla­ce­ments d’Ivashka dans ce premier set. 6–0 pour l’Espagnol en 31 minutes. Nadal bouge bien mieux dans ce début de match, il a une défense plus effi­cace, rate moins ses attaques.

Il faut attendre le début du second set pour voir le Japonais remporter son premier jeu, puis breaker le Majorquin. Nishikori mène alors 2–1. Les deux joueurs gagnent ensuite leurs services, mais le Japonais est enfin plei­ne­ment dans son match alors que Nadal fait plus d’erreurs que dans le premier set, avec un service moins effi­cace. Deuxième break pour Nishikori, 5–2, puis 6–2.
Le scénario se répète pour Nadal, qui, comme hier, lâche un set assez lour­de­ment face à un joueur norma­le­ment à son niveau, même si Nishikori a déjà bien plus d’expérience contre Rafa qu’Ivashka hier. Troisième set décisif donc, le sixième en deux jours pour l’Espagnol.

Danger immé­diat pour Rafael Nadal, qui se retrouve mené 0–40 sur le premier jeu avant de s’en sortir en enchai­nant cinq points. Après des jeux services remportés, c’est l’Espagnol qui fait le break le premier, pour mener 3–1, puis 5–2. Rafa termine sur un break, d’un coup gagnant, 6–2.

Instagram
Twitter