AccueilATPATP - BarceloneRafael Nadal lancé

Rafael Nadal lancé

-

Rafael Nadal domine faci­le­ment Guillermo Garcia‐Lopez en deux manches, 6–1 6–2, à Barcelone . Le numéro deux mondial se qualifie pour les huitièmes de finale en 1h21. Il affron­tera le vain­queur du match entre Robert Farah et Pablo Andujar.

« Mon match de demain contre Rafa s’an­nonce diffi­cile pour moi, mais je vais essayer de prendre du plaisir sur le terrain », avait déclaré Guillermo Garcia‐Lopez, hier. GGL ne s’était pas trompé : l’Espagnol n’a pas su quoi faire pour rendre la tâche compli­quée au numéro deux mondial. Nadal contre Garcia‐Lopez, c’est – on s’en rappelle – un match mémo­rable en 2010, à Bangkok. Guillermo s’était imposé face à Nadal, 2–6 7–6(3) 6–3 et avait sauvé 25 balles de breaks. Mais, aujourd’hui, la rencontre n’avait rien à voir…

Cet après‐midi, à Barcelone, Garcia‐Lopez n’a pas eu la même réus­site au service… En cadeau : 15 balles de breaks lais­sées à Rafael Nadal. Pis, Garcia Lopez a commis 34 fautes directes, un nombre beau­coup trop élevé pour espérer inquiéter Rafa. De son coté, le Marjorquin a fait un match solide. Dans le premier set, Nadal réussit à breaker à trois reprises pour remporter la première manche, 6–1. Il inflige, par la suite, un cinglant 8–0 à son compa­triote. Servant parti­cu­liè­re­ment bien, avec 71% de points remportés derrière son enga­ge­ment, il n’a eu a sauver que deux occa­sions de breaks dans toute la rencontre. L’Espagnol a aussi parfai­te­ment couvert son terrain, ne commet­tant que 15 fautes directes dans la partie. Un match presque parfait pour Rafa, qui s’im­pose fort logi­que­ment 6–1 6–2, en 1h21. 

Au prochain tour, Rafael Nadal sera opposé à Robert Farah ou Pablo Andujar. Titré à Monte Carlo dimanche, on se demande qui sera capable d’ar­rêter Rafael Nadal sur la surface ocre. Selon notre sondage, pour 28% d’entre vous, la réponse est nette : personne. L’Espagnol est en pleine confiance et ne compte pas s’ar­rêter là. Avec, en objectif, un septième titre à Barcelone. Et un septième à Roland Garros.

« Qui pour battre Rafael Nadal sur terre, en 2012 ? »

Article précédentNadal facile
Article suivantC’est fini pour Paire