AccueilATPATP - BrisbaneKyrgios enfin prophète en son pays

Kyrgios enfin prophète en son pays

-

Nick Kyrgios débute idéa­le­ment sa saison 2018 en s’adjugeant son quatrième titre en carrière. En finale, l’Australien a dominé Ryan Harrison en deux manches, 6–4, 6–2.

Même si ça ne se voyait pas réel­le­ment à l’issue de la finale, Nick Kyrgios atten­dait ce moment depuis très long­temps. Le natif de Canberra, qui aime plus que tout son pays, a enfin décroché un titre sur son sol du côté de Brisbane. Tombeur de Grigor Dimitrov (tenant du titre) en demi‐finale, l’Australien a d’abord été réaliste en conver­tis­sant sa seule occa­sion de break à 3–3 au premier set face à Ryan Harrison. Un scénario cruel pour l’Américain qui n’avait pas su tirer profit de ses cinq opportunités.

L’actuel 21e mondial se libère et déroule ensuite son tennis en s’appuyant sur un service dévas­ta­teur : 71% de premières, 83% de réus­site sur ses premières et 17 aces. Il s’envole défi­ni­ti­ve­ment vers la victoire à la suite d’un break obtenu sur une double faute de son adver­saire à 1–1 dans le deuxième set. La suite n’est qu’une forma­lité avec un Nick Kyrgios qui régale, auteur de 34 coups gagnants pour 17 fautes directes, dont seule­ment cinq dans la deuxième manche.

Après deux finales perdues en 2017 à Cincinnati et Pékin, Nick Kyrgios entame idéa­le­ment sa saison 2018 en mettant fin à plus d’un an sans titre puisque le dernier remon­tait à Tokyo en octobre 2016. A une semaine de l’ouverture de l’Open d’Australie, ce titre acquis devant son public va lui faire le plus grand bien, lui qui reste sur deux décep­tions lors de « son » Grand Chelem (troi­sième tour en 2016 et deuxième en 2017).

Article précédentKyrgios titré !
Article suivantLe titre de Monfils