AccueilATPATP - CincinnatiAlbot, la maturité à 29 ans

Albot, la maturité à 29 ans

-

Tombeur d’un Marin Cilic en plein marasme au premier tour à Cincinnati (6–4, 7–6(6)), Radu Albot réalise la meilleure saison de sa carrière. Celui qui n’avait jamais connu mieux que la 81e place mondiale avant 2019, s’épa­nouit plei­ne­ment à 29 ans. Le Moldave, 39e à l’ATP, se souviendra long­temps de ce millé­sime, syno­nyme du premier titre de sa carrière du côté de Delray Beach. Un coup d’éclat conso­lidé par des résul­tats probants obtenus par le natif de Chisinau, demi‐finaliste à Montpellier, à Genève et à Los Cabos plus récem­ment. Symbole de la nouvelle dimen­sion prise par Radu Albot, son deuxième tour disputé à Miami où il avait accroché le futur vain­queur, un certain Roger Federer (6–4, 5–7, 6–3)… Vainqueur surprise de Marin Cilic au premier tour dans l’Ohio, il affron­tera Laslo Djere ou Diego Schwartzman pour une place en huitièmes de finale.