Accueil ATP ATP - Cincinnati Djokovic s'en sort in extremis

Djokovic s’en sort in extremis

-

On savait que l’Espagnol avait des armes pour contrarier le numéro 1 mondial invaincu en 2020.

S’appuyant sûrement sur ses victoires précédentes, Bautista Agut n’a pas changé de plan, ni de tactique. Il aurait même pu avec plus d’audace plier la rencontre en deux set notamment quand au prix d’un bel effort il recolla au score après avoir été mené 4 à 1 dans la seconde manche.

En face, Nole qui ne semblait plus dans son assiette n’avait pas pu enfoncer le clou à 4 à 1, balle de double break après avoir perdu assez logiquement la première manche 6 jeux à 4.

Heureusement à 5 à 4 pour Novak, service Bautista, une petite pluie permettait au Serbe de souffler, le temps que le toit se mette en place. Il revenait avec de nouvelles intentions, breakait pour remporter la 2ème manche (6-4).

Tout était donc à refaire pour Bautista Agut après 1H et 46 minutes de jeu.

Et c’est l’Espagnol qui démarrait le mieux en faisant le break d’entrée avant que le numéro 1 se fâche pour reprendre les commandes en alignant 4 jeux d’affilée (5-2).

Alors qu’il servait pour le gain du match à 5 à 3, Nole concédait alors son service blanc et relançait son adversaire (5-4). Fatigué, le n°1 mondial se touchait le ventre constamment alors que Bautista restait dans sa bulle en continuant à exploiter son jeu de contre.

Cela portait ces fruits puisqu’il reprenait à nouveau le service du numéro 1 mondial (6-5) pour servir pour le gain du match.

Mais son bras tremblait sur sa remise en jeu et ce match devenait définitivement fou puisque Nole parvenait à l’agonie parvenait à s’offrir un tie-break en alignant des points gagnants assez hallucinants.

Quelques minutes plus tard, il pouvait lever les bras au ciel après un jeu décisif parfait : 4-6, 6-4, 7-6 (0)

Le numéro mondial est donc toujours invaincu en 2020.

Il cherchera demain le 80ème titre de sa carrière.

Il faudra juste bien récupérer car le duel a duré 3 heures.

Instagram
Twitter