AccueilATPATP - CincinnatiUne journée 100% frenchy !

Une journée 100% frenchy !

-

Tous les joueurs fran­çais sont en action ce mardi sur les courts de Cincinnati. Si Monfils et Chardy ont été rela­ti­ve­ment épar­gnés par le tirage au sort, Mathieu, Simon et Gasquet auront fort à faire pour se hisser au tour suivant. Benneteau et Llodra s’af­frontent quant à eux dans un duel 100% tricolore.

C’est Gaël Monfils qui lancera la journée des Bleus sur le Grandstand à partir de 17h (HF). Opposé au Colombien Alejandro Falla, le Parisien devra se montrer solide à l’échange et incisif en coup droit comme au service pour espérer l’emporter sans trop de difficultés. 

Suivra sur ce même court Richard Gasquet qui retrou­vera son vieux copain de l’Open d’Australie : Mikhail Youzhny. A Melbourne il y a 8 mois, le Biterrois avait cédé en 5 sets face au Russe après avoir eu deux balles de match à l’issue d’un fantas­tique combat. En manque de rythme et de matches, « Richie » ne partira pas favori. Mais avec les heures d’en­traî­ne­ments enchaî­nées toute la semaine dans la chaleur étouf­fante de l’Ohio, le Français aura peut‐être retrouvé son physique et ses sensa­tions de mai dernier.

A peu près au même moment que Gasquet entrera sur le Court Central Gilles Simon. Le Niçois n’aura pas non plus la tâche facile face à Mardy Fish, plutôt en forme en cette tournée esti­vale. Boosté par son public, l’ex­cellent volleyeur améri­cain sera diffi­cile à faire tomber.

Dans le même créneau horaire, on retrou­vera sur les courts 3 et 4 Julien Benneteau, Michael Llodra et Jérémy Chardy. Les deux parte­naires de double se retrouvent face à face pour une revanche de la finale de Marseille gagnée par le Parisien et Jérémy Chardy affronte l’Allemand Florian Mayer pour une place en seizièmes de finale où l’at­tend Andy Murray.

Enfin, en troi­sième match sur le Central, Paul‐Henri Mathieu aura la lourde tâche de défier l’un des hommes forts de cet été 2010 : Tomas Berdych. Passé à deux points de faire chuter Federer pour la deuxième fois en deux matches la semaine dernière à Toronto, le Tchèque semble très fort, très sûr de son tennis. La barre semble un peu trop haute pour Paulo mais après tout, pour­quoi pas.

A 15 jours de l’US Open et en l’ab­sence du numéro 1 national, il serait bon que les Français passent quelques tours dans l’Ohio. Claquer une perf’ face à un Top player ne ferait pas de mal non plus. Jouez Messieurs !

Article précédentRezaï passe, pas Razzano
Article suivantRoddick s’en sort