Accueil ATP ATP - Den Bosch Mahut en mission !

Mahut en mission !

-

Nicolas Mahut est toujours en course pour se succéder à Den Bosch. Il s’est imposé au premier tour face au jeune Belge, Kimmer Coppejans, 6-3 3-6 6-3 en 1h40 de jeu. Nicolas s’attaque à une période cruciale pour la suite de sa saison avec deux titres à défendre : ici à Den Bosch et après Wimbledon, à Newport. Il doit maintenant faire face à une pression certaine quant au défi qui lui est proposé.

Nicolas Mahut est en mission ! 40e mondial ce lundi, il doit limiter la casse dans les semaines qui viennent au classement ATP. Pour cela, il va falloir être conquérant, puisqu’il s’était tout simplement imposé l’an dernier à Den Bosch puis à Newport. Première étape de son périple : les Pays-Bas, avec au premier tour le Belge Kimmer Coppejans, 205e joueur mondial. Alors évidemment sur le papier, Nico était largement favori, sur sa surface, mais il a été pour le moins bousculé par son adversaire. Breaké dès le début du match, Mahut a su réagir pour s’adjuger la première manche. Le jeune Coppejans, lauréat de Roland Garros junior en 2012, prend ses aises dans le second set et s’offre le service du Français. Il tiendra ce break jusqu’au bout. Dans l’ultime exercice, Mahut serre les dents et s’appuie sur son service. Ses 94 % de points gagnés sur sa première balle lui sauvent la mise, il parvient enfin à faire le break dans le huitième jeu pour finalement s’imposer, au terme d’une grosse bagarre, 6-3 3-6 6-3. Il retrouvera le tombeur de Kenny De Schepper, l’Américain Steve Johnson au prochain tour. Un joueur d’un tout autre calibre, contre qui il faudra être très solide.

Trop de pression ?

L’obligation de résultat n’est-elle pas un handicap pour Nicolas ? Déjà, sa défaite la semaine dernière face à Edouard Roger-Vasselin, au Queen’s, sonnait comme un avertissement. Lui qui domine habituellement son sujet sur gazon ne semble pas aussi tranchant que l’an dernier. Hier, il s’agissait seulement du 205e joueur mondial. Mais il a dû s’employer, et c’est le moins que l’on puisse dire. Avec des efforts pareils lors du premier tour, on imagine mal le Français se hisser, ne serait-ce que jusqu’au dernier carré. Actuellement 40e joueur mondial, Mahut pourrait bien se retrouver aux alentours de la 115e place s’il ne défend pas ses 500 points pour ses deux victoires de l’an dernier. A Wimbledon il aura peut-être l’occasion de grappiller quelques points mais le tirage au sort sera primordial, le Français n’étant pas tête de série. Autant dire que Nico à du pain sur la planche. D’autant qu’ici, à Den Bosch, il ne bénéficie pas de la meilleure partie de tableau : Verdasco et Bautista-Agut sont sur son chemin. Nico se doit donc d’être en mesure de surmonter cette pression. A suivre.

Instagram
Twitter