Accueil ATP ATP - Doha Federer en mode diesel

Federer en mode diesel

-

Roger Federer remporte son premier match de l’année 2011. Le Suisse s’impose 7-6(3) 6-3, en 1h18, face à Thomas Schoorel. Il affrontera Marco Chiudinelli en huitièmes de finale.

Une reprise, une reprise… Une reprise compliquée ! Pour ses premiers pas officiels en 2011, Roger Federer a dû batailler face à un inconnu, illustre le temps d’une manche. Thomas Schoorel, Hollandais de son état, 168ème joueur mondial, a opposé au Suisse une très belle résistance. Bien servi par un service – c’est le cas de le dire – performant, le Batave a pu mettre la pression sur quelques mises en jeu de Maître Federer. Au premier set, ce dernier a concédé rien moins que quatre balles de break, ne s’en procurant aucune… Pis, sur ces quatre, trois sont des balles de set. Autant dire que Roger a échappé de peu à un match en trois sets. Mais, plus solide, comme souvent, dans les points d’inflexion, il double le jeune Schoorel au cours d’un tie break bien géré.

La suite ? Federer déroule. Après deux nouvelles alertes sur son service dans le troisième jeu du second set, il breake son vis-à-vis et acquiert une avance décisive. Gérant tranquillement sa fin de match, il s’offre même un petit plaisir avec un coup venu d’ailleurs, un tweener de face sacrément bien placé. Score final : 7-6(3) 6-3.

Peu d’enseignements à tirer de ce match pour le numéro deux mondial. Avec 66 % de premières balles, 80 % de points gagnés derrière et une belle efficacité en seconde, sa prestation semble correcte. Six balles de break concédées, certes, mais sauvées et, notamment, grâce à quelques premières bien placées. De drôles d’erreurs en coups droits également. Mais rien de très concret à se mettre sous la dent : c’est un ATP 250, un premier match de l’année… On l’attend au tournant en d’autres occasions. Côté Schoorel, c’est une belle découverte. Ce joueur, solide en service – 74 % de premières, rien que ça ! – est passé tout près d’un petit exploit.

En huitièmes de finale, Roger Federer retrouve un compatriote et ami, Marco Chiudinelli, 117ème joueur mondial. Les deux Suisses ne se sont rencontrés qu’une fois sur le circuit : à Bâle, en 2009, avec, en prime, une victoire du premier, 7-6(7) 6-3.

On attend de Roger une montée en puissance !

Le tweener (merci Lily !) :

Instagram
Twitter