AccueilATPATP - DohaNadal, déjà prêt

Nadal, déjà prêt

-

En domi­nant en trois manches Gaël Monfils (6–1, 6–7 (5), 6–2), Rafael Nadal a remporté le 61ème titre de sa carrière. Après une semaine où il a beau­coup lutté, l’Espagnol démarre donc la saison de façon très posi­tive. Pour Monfils, c’est la 16ème défaite en 20 finales, un petit record.


Avant sa finale, Rafael Nadal avait plutôt bien analysé sa semaine et ce qu’il pouvait déjà tirer comme leçon de ses premiers duels de la saison : « Ce qu’il y a de positif c’est que je suis en finale sans être venu ici avec une grosse prépa­ra­tion. Sans jouer mon meilleur tennis, je suis toujours parvenu fina­le­ment à trouver les solu­tions, c’est très bon signe ».

Une analyse qu’il pour­rait d’ailleurs répéter aujourd’hui après son duel face à Gaël Monfils. Alternant le bon et le moins bon, l’Espagnol a surtout su serrer la visse après la perte de la seconde manche dans un tie‐break où Monfils avait été conqué­rant. D’ailleurs sa rage sur sa balle de set, la 3ème, conclue sur un ace aurait pu nous laisser penser que le Français allait réaliser « l’ex­ploit » comme en 2012 en demi‐finale 

Mais ce ne fut pas le cas, et Rafa, on le sait, est souvent le plus fort quand on le pousse dans ses retran­che­ments. Absent l’an dernier en Australie pour cause de bles­sure, le numéro 1 mondial qui ne s’y est imposé qu’une seule fois sera, avec Novak Djokovic, le grand favori de cette édition 2014. Ce succès au Qatar ne fait que le confirmer davantage.

RAFA, MON AMOUR
Le livre « Rafa, mon amour » est main­te­nant disponible

Article précédentLa finale à 5h30
Article suivantLe super cadeau de Federer