• ATP
+
    Accueil ATP ATP - Dubai Federer : "Je ne vais pas jouer ma dernière saison sur terre...

    Federer : « Je ne vais pas jouer ma dernière saison sur terre battue »

    - il y a

    Lors de sa conférence de presse d’avant tournoi à Dubaï, Roger Federer a précisé dans quel état d’esprit il était avant d’aborder cet événement. Dans le même temps il a été logiquement interrogé sur son choix de revenir sur terre battue cette saison.

    Sur sa décision de jouer sur terre battue…

    « Cette décision ne veut pas dire que je vais jouer la dernière saison de ma carrière sur la terre battue. Cela n’a vraiment pas guider mon choix. Tout ce que je savais, c’est qu’après avoir fait l’impasse depuis quelques années, mon corps était prêt, j’étais prêt. Mon emploi du temps familial et celui de l’équipe me permettaient aussi d’envisager ce nouveau tournoi sereinement. A ce moment-là, j’ai choisi de me dire que ce serait bien d’y participer. Et plutôt que de faire un gros bloc, j’ai choisi de rester dans le rythme tout en me faisant plaisir. »

    Sur la difficulté à rejouer sur l’ocre…

    « Je sais que ce sera difficile, sans aucun doute, mais je suis très motivé à l’idée de rejouer sur terre battue. Cette année, je sens que c’est possible de faire à nouveau les changements de surfaces sans que cela nuise forcément à mes performances. Par le passé, ce n’était pas le cas. Là, j’ai de bonnes sensations et je ne crains pas de faire une saison presque complète. »

    Sur son début de saison…

    « J’ai très bien joué à la Hopman Cup et à l’Open d’Australie. Lors de ma défaite face à Tsitsipas, cela s’est joué sur quelques points au final et je ne vais pas tout remettre en cause suite à cette défaite. »

    Sur sa motivation à Dubaï…

    « Venir à Dubaï où j’ai eu beaucoup de succès me laisse penser que je pourrai remporter mon fameux 100ème titre ici. Mais là encore, il faut rester prudent. Je n’ai pas joué depuis quelques semaines. Donc au final, vous devez tout réinitialiser et vous préparer pour votre premier tour. C’est un peu comme une reprise de la saison avec son lot d’incertitudes. Je sais déjà que cela ne va pas être simple… »