AccueilATPATP - DubaiLa wildcard des Djokovic a fait du rififi...

La wildcard des Djokovic a fait du rififi…

-

La wild­card attri­buée à Marko Djokovic, à Dubaï, n’a pas fait plaisir à tout le monde… En effet, Malek Jaziri, Tunisien, 104ème mondial, se l’est vue refuser à la dernière minute, comme il l’ex­plique pour Sport 360 : « Je n’ai pas de problème avec le fait de passer par les quali­fi­ca­tions, mon tennis parle de lui‐même, mais où est le respect du joueur ? Apprendre un soir qu’on doit jouer le lende­main matin, ce n’est pas juste. Même les médias tuni­siens ont écrit que j’avais la wild­card, car ils n’étaient pas au courant du chan­ge­ment de dernière minute. En Europe, les fédé­ra­tions aident les joueurs de leur propre pays. Je suis numéro un arabe, j’at­ten­dais un peu plus. » Résultat : Jaziri passe par les qualif’ et perd au troi­sième tour face à… Andrey Golubev. Tombeur, aujourd’hui, de Marko. Jaziri ne perd néan­moins pas espoir d’in­té­grer le grand tableau, étant premier sur la liste des lucky loser en cas de forfait. 

Novak Djokovic s’est expliqué sur la ques­tion : « Non, je n’étais pas au courant de tout ça, mais notre demande pour avoir une wild­card a été faite il y a un mois et demi déjà, donc il y a un bon moment de ça. Nous avons réussi à l’avoir, cette wild­card, ici, à Dubaï, et je remercie les orga­ni­sa­teurs de lui avoir donné l’op­por­tu­nité de jouer. Il a eu une opéra­tion, l’année dernière, qui l’a éloigné des courts pendant dix mois et il essaie de revenir, de retrouver de la confiance. »

La raquette de Novak Djokovic, ici !