samedi 21 septembre 06:55
  • ATP
+
    Accueil ATP ATP - Dubai Monfils reprend une demie

    Monfils reprend une demie

    -

    Demi-finaliste à Sofia et vainqueur à Rotterdam, Gaël Monfils s’est de nouveau qualifié pour le dernier carré d’un tournoi à Dubaï. Face à Ricardas Berankis, en quarts de finale, le Parisien s’est rendu la vie compliquée en concédant la deuxième manche au tie-break alors qu’il servait pour le match à 5-4. Plus de peur de mal puisqu’il s’est tout même imposé en trois manches : 6-1, 6-7(3), 6-2 en 2h de jeu. Il affrontera le vainqueur du match entre Hurkacz et Tsitsipas pour une deuxième finale d’affilée.

    Gaël Monfils est en pleine bourre en cette année 2019 et on ne va pas renier notre plaisir de voir évoluer le Français à un tel niveau. Vainqueur de l’ATP 500 de Rotterdam il y a deux semaines, La Monf est arrivé à Dubaï détendu et, pour une fois, avec des certitudes. Opposé à Marin Cilic dès le premier tour, il a impressionné en collant un 6-0 au Croate dans le dernier set. Facile vainqueur de Baghdatis en huitièmes, le Parisien a récidivé face à Ricardas Berankis en quarts malgré une énième déconcentration dans la deuxième manche alors qu’il servait pour le match. Défait dans le jeu décisif, l’actuel 23ème mondial a remis un coup d’accélérateur dans l’ultime manche pour s’imposer relativement facilement 6-1, 6-7(3), 6-2 en 2h de jeu.

    Dans le top 20 mondial dès lundi prochain

    Cette huitième victoire de rang lui permet de participer pour la troisième fois de suite après Sofia et Rotterdam aux demi-finales d’un tournoi ATP. C’est la première fois de sa carrière que Monfils connaît une telle régularité, lui qui pointe désormais à la 5ème place à la race et qui intégrera le top 20 mondial lundi prochain. En demi-finale, il pourrait retrouver Stefanos Tsitsipas, confronté à Hubert Hurkacz en quarts, qui n’avait pas trouver les armes lors de leur dernière confrontation à Sofia où Gaël s’était imposé en deux manches. Physiquement au top et solide mentalement, l’ancien 6ème mondial peut légitimement rêver d’une deuxième finale de suite sur un ATP 500. Peut-être face à Federer ? Réponse demain (vendredi).