AccueilATPATP – EstorilLondero : « Le virus m’a dure­ment frappé, c’est diffi­cile d’être compétitif »

Londero : « Le virus m’a durement frappé, c’est difficile d’être compétitif »

-

Juan Ignacio Londero était inquié­tant depuis le début de sa saison sur terre. Le pur terrien argentin nous avait habitué à de meilleurs résul­tats, notam­ment en Amérique du sud, avec son titre à Cordoba en 2019. Mais on apprend aujourd’hui, après sa défaite au premier tour à Estoril face à Richard Gasquet (6–3, 7–5), qu’il souffre encore de la Covid‐19. Ce qui explique en partie son bilan catas­tro­phique depuis de début de l’année : 9 défaites en 10 matchs.

Juan Ignacio Londero avait été testé positif le 4 mars, juste avant l’ATP 250 de Santiago du Chili. Ils souf­fraient alors de « cour­ba­tures et d’un peu de toux, mais rien de grave ». Mais le virus impact encore ses perfor­mances, l’Argentin de 27 ans continue de ressentir un manque d’énergie, près de deux mois après avoir été contaminé.

« Le virus m’a dure­ment frappé, il y a des jours où je n’ai pas d’énergie. C’est diffi­cile pour moi d’être compé­titif dans ces condi­tions. Le positif aujourd’hui c’est qu’au moins, je peux concourir. »

Instagram
Twitter