AccueilATPATP - FinalsMurray a fait le job

Murray a fait le job

-

Après une entame moyenne, Andy Murray est parvenu à dominer Marin Cilic. Le Britannique l’emporte 6–3 6–2 après 1h30 de jeu et affron­tera Kei Nishikori lors de la prochaine journée.

Les spec­ta­teurs de l’O2 Arena atten­daient ce moment avec impa­tience. Andy Murray a disputé son premier match en tant que numéro un mondial devant son public. Mais il ne restera pas dans les mémoires. Poussif dans le premier set avec notam­ment 14 fautes directes (contre cinq dans le deuxième set) et un break concédé, le Britannique est assez loin du niveau affiché depuis l’US Open. Mais l’Écossais peut compter sur Marin Cilic, guère plus inspiré (30 fautes directes sur l’ensemble de la rencontre).

Parfois nerveux, râleur et fatigué, le nouveau numéro un mondial s’ac­croche à la confiance accu­mulée de ces dernières semaines. Il accé­lère à l’en­tame de la deuxième manche. À 2–2, il subit une alerte à la cuisse gauche à la suite d’un passing qui lui offre une balle de break. Malgré la grimace, le physique tient et il ne s’en plaindra plus. Après 1h30 de jeu, Andy Murray s’impose 6–3 6–2 contre le Croate et débute idéa­le­ment le Masters avec un succès en deux sets. Il s’agit de sa ving­tième victoire consé­cu­tive sur le circuit. Attention au prochain match car Kei Nishikori a été impres­sion­nant contre Stan Wawrinka. Et le Nippon constitue un mauvais souvenir car il l’avait sorti en quarts de finale de l’US Open. Méfiance donc.

Article précédentMurray assure l’essentiel
Article suivantLe programme de mardi