AccueilATPATP – FinalsNadal évidem­ment

Nadal évidemment

-

On crai­gnait qu’Andrey Rublev soit rattrapé par l’évè­ne­ment pour sa première parti­ci­pa­tion au Masters. Et cette crainte était logique. Elle s’est véri­fiée sur le court et notam­ment dans la première partie du 1er set où le Russe n’a jamais trouvé le rythme. 

Gêné par l’agres­si­vité de Rafael Nadal, Andrey commet quelques fautes déci­sives à ce niveau. Solide, très attentif, et sérieux, Rafa empoche la première manche 6 à 3.

Dès le début du second set, l’Espagnol breake d’en­trée pour « enfoncer » davan­tage son adver­saire. Cette avance est suffi­sante pour le numéro 2 mondial qui fait la course en tête jusqu’au bout. 

Sans trem­bler, Rafa signe donc sa première victoire dans ce Masters 2020 (6–3, 6–4), une victoire plutôt convain­cante. A noter qu’il n’a pas concédé pas une balle de break durant ce duel.

Pour conti­nuer à vivre dans cette compé­ti­tion, Rublev devra parvenir à maitriser ses émotions et peut‐être aussi le trac pour jouer plus libéré. Ce qui n’a pas été vrai­ment le cas ce dimanche soir. 

Instagram
Twitter