AccueilATPATP - FinalsNadal : "Les personnes qui n'ont pas de doutes sont probablement très...

Nadal : « Les personnes qui n’ont pas de doutes sont proba­ble­ment très arro­gantes de mon point de vue. Pour moi, comme je l’ai dit d’in­nom­brables fois, les doutes sont très bons dans ce monde »

-

Pas parti­cu­liè­re­ment opti­miste en confé­rence de presse ce mardi suite à sa deuxième défaite d’af­filée sur le Masters syno­nyme d’éli­mi­na­tion, Rafael Nadal a quand même tenu à nuancer en se proje­tant notam­ment sur la saison prochaine. Mais le Majorquin a tenu à réaf­firmer que, selon lui, douter était un excellent moyen de repartir au travail. 

« On peut être les deux à la fois. Comme vous l’avez dit, vous pouvez être opti­miste et en même temps avoir des doutes. Pourquoi pas ? Pour moi, les doutes, comme je l’ai dit d’in­nom­brables fois, sont très bons dans ce monde. Les personnes qui n’ont pas de doutes sont proba­ble­ment très arro­gantes, de mon point de vue. Mais si vous n’êtes pas opti­miste ou positif, il est impos­sible que les choses aillent dans le bon sens, c’est ma philo­so­phie. Que va‐t‐il se passer en Australie ? Je ne sais pas. Que puis‐je faire pour me donner des chances posi­tives d’avoir une bonne saison l’année prochaine ? Comme toujours, être assez humble pour accepter que j’ai un défi à relever, que les six derniers mois ont été très diffi­ciles pour moi, et que je dois travailler plus dur et rattraper ce que j’ai perdu. Ce que je dois faire main­te­nant, c’est y retourner, travailler dur, être positif chaque jour, accepter le défi, accepter que je doive proba­ble­ment souf­frir un peu plus. Je suis prêt à passer par tout ce processus, et dans quelques mois, nous saurons si je suis déter­miné dans tout ce processus. »