AccueilATPATP - Finals"Quand je suis sur le court, je veux les couper en deux",...

« Quand je suis sur le court, je veux les couper en deux », Djokovic prévient Alcaraz, Rune et la nouvelle génération

-

Si Novak Djokovic respecte profon­dé­ment la nouvelle géné­ra­tion repré­sentée par Carlos Alcaraz ou encore Holger Rune (le Serbe a d’ailleurs tenu à éviter d’ali­menter toutes sortes de polé­miques concer­nant la place de numéro un mondial et le mérite d’Alcaraz), il reste cepen­dant un compé­ti­teur féroce et sans pitié.

Interrogé ce mercredi en confé­rence de presse à l’issue de sa victoire face à Andrey Rublev, l’ac­tuel 8e joueur mondial a lancé comme une sorte d’aver­tis­se­ment à tous les jeunes en réité­rant son envie de tout rafler.

« C’est certai­ne­ment une moti­va­tion. Je suis très heureux pour Alcaraz et Rune, pour les résul­tats qu’ils obtiennent à leur âge, et c’est certai­ne­ment bon pour le tennis qu’il y ait de nouveaux visages sous les projec­teurs. Mais en moi, il y a toujours un guer­rier qui veut se battre. Je ne veux pas laisser les jeunes gagner des tour­nois. Je les respecte beau­coup, mais je suis comme ça : quand je suis sur le court, je veux les couper en deux. Je ne peux rien promettre, parce que si je promets quelque chose, alors bien sûr je dois le tenir, et dans ce cas je ne peux rien promettre car il n’est pas prévi­sible comment mon corps et mon esprit réagi­ront à l’avenir. Mais je peux promettre que je conti­nuerai à jouer tant que j’y arri­verai et que j’en ai envie. »