AccueilATPATP - FinalsTout savoir sur le groupe B

Tout savoir sur le groupe B

-

Le tirage au sort du Masters a été effectué ce lundi 3 novembre. Roger Federer, numéro 2 mondial, est toujours à la lutte pour espérer finir la saison à la première place mondiale. Le Suisse a été placé dans le groupe B avec Kei Nishikori, Andy Murray et Milos Raonic. Une poule où figure donc deux des trois rookies du Masters. Un groupe diffi­cile où l’expérience du Bâlois pour­rait être un atout pour se hisser dans le dernier carré.

Roger Federer (N1)

Sa saison 2014

On le donnait sur la fin il y a encore un an au terme d’une année 2013 parti­cu­liè­re­ment compli­quée, Roger Federer a prouvé tout le contraire. Un an plus tard, il est rede­venu numéro 2 mondial, lutte encore pour finir au sommet et a remporté cinq titres dont deux Masters 1000 (Cincinnati et Shanghai). Et pour ceux qui doutaient encore sur son physique, il a su se débar­rasser de ses problèmes de dos. Et cela se traduit en chiffres : il est aujourd’hui le joueur qui a le plus joué, mais surtout, le plus gagné avec 68 victoires pour seule­ment 11 défaites. Un renou­veau mis en avant aussi grâce à Stefan Edberg, son nouveau coach. Le Suédois a permis au Suisse de retrouver un jeu beau­coup plus porté vers l’avant, à l’image de sa demi‐finale victo­rieuse à Shanghai contre Novak Djokovic. Dans une poule très compli­quée mais où figure deux jeunes nouveaux au Masters (Kei Nishikori et Milos Raonic), l’expérience de Roger sera un atout décisif. Et Federer a affiché son ambi­tion depuis plusieurs jours, il veut remporter le Masters. Ses adver­saires sont prévenus.

Son bilan au Masters

Treizième participation

44 victoires – 11 défaites

Meilleure perfor­mance : six fois vain­queurs en 2003, 2004, 2006, 2007, 2010 et 2011

Son bilan face aux autres joueurs

Face à Kei Nishikori : 2–2

Face à Andy Murray : 11–11

Face à Milos Raonic : 6–1

Kei Nishikori (N5)

Sa saison 2014

Kei Nishikori ou l’idole de tout un conti­nent. Le Nippon est en train de marquer l’histoire du tennis asia­tique puisqu’il est devenu le premier joueur à disputer une finale de Grand Chelem (perdue à l’US Open) et qu’il est le premier à se quali­fier pour le Masters de fin d’année. Le Japonais a remporté quatre titres (Tokyo, Kuala‐Lumpur, Memphis et Barcelone) lui permet­tant ainsi de se hisser dans le top 10 mondial et d’être avant Londres, cinquième joueur mondial. Sa tournée asia­tique a été vécue comme celle d’une véri­table rock‐star. Un immense succès popu­laire pour un sport en pleine expan­sion et qui ne cesse de se déve­lopper en Asie. 

Son bilan au Masters

Première participation

Son bilan face aux autres joueurs

Face à Roger Federer : 2–2

Face à Andy Murray : 0–3

Face à Milos Raonic : 4–1

Andy Murray (N6)

Sa saison 2014

Méfiance, il est de retour. Après une première partie de saison compli­quée, Andy Murray a fait son retour dans le top 10. Le Britannique était même tombé jusqu’à la douzième place mondiale le 15 septembre dernier, son pire clas­se­ment depuis 2008. Le protégé d’Amélie Mauresmo a alors enclenché la deuxième. Il a mis fin à quinze mois de disette en rempor­tant le premier titre depuis Wimbledon 2013. C’était à Shenzen contre Tommy Robredo après avoir sauvé cinq balles de match. Il réci­diva quelques semaines plus tard contre ce même Espagnol en finale de Valence en sauvant là aussi, cinq balles de match ! Entre temps, il avait remporté un autre tournoi, celui de Vienne. Une confiance plei­ne­ment retrouvée. Mais beau­coup de fatigue accu­mulée aussi. Et cela s’est vu au BNP Paribas Masters en quarts de finale contre Novak Djokovic. De nouveau aux portes du top 4, Andy, chou­chou du public à Londres, espère frapper un grand coup au Masters.

Son bilan au Masters

Sixième participation

9 victoires – 7 défaites

Meilleure perfor­mance : demi‐finaliste en 2008 (battu par Nikolay Davydenko), 2010 (battu par Rafael Nadal) et 2012 (battu par Roger Federer)

Son bilan face aux autres joueurs

Face à Roger Federer : 11–11

Face à Kei Nishikori : 3–0

Face à Milos Raonic : 1–3

Milos Raonic (N8)

Sa saison 2014

C’est le plus jeune joueur du Masters, le premier de la géné­ra­tion 1990 à se quali­fier pour le tournoi des Maîtres. Milos Raonic ou le bombar­dier cana­dien. Le huitième joueur mondial possède une arme de destruc­tion massive dans son jeu, le service. Le natif de Podgorica au Monténégro est le deuxième joueur au clas­se­ment des aces en 2014 : 1093 en 65 matches (juste derrière Iva Karlovic avec 1185). Le protégé de Ricardo Piatti l’a encore prouvé au BNP Paribas Masters 2014 où il servait régu­liè­re­ment au‐dessus de 220km/h. Mais résumer le Canadien à son service serait une erreur. Milos a prouvé qu’il pouvait bien jouer sur toutes les surfaces, notam­ment sur l’ocre puisqu’il atteint les quarts de finale à Monte‐Carlo, à Roland‐Garros et le dernier carré à Rome. Il a égale­ment décroché un titre, à Washington et s’est hissé pour la première fois de sa carrière en demi‐finale d’un Grand Chelem, à Wimbledon. Et avec ce qu’il a montré au POPB, l’indoor de l’O2 Arena pour­rait bien lui convenir.

Son bilan au Masters

Première participation

Son bilan face aux autres joueurs

Face à Roger Federer : 1–6

Face à Kei Nishikori : 1–4

Face à Andy Murray : 3–1

Découvrez tout le maté­riel des joueurs pros

Instagram
Twitter