AccueilATPATP - GenèveMedvedev revient sur ses propos en Australie : "J’avançais de manière presque...

Medvedev revient sur ses propos en Australie : « J’avançais de manière presque automatique et je gagnais beaucoup, mais cela ne peut pas durer éternellement, surtout lorsque l’on n’a qu’une semaine et demie de vacances »

-

« Le gamin qui était en moi a cessé de rêver aujourd’hui », annon­çait un Medvedev touché et déçu par l’at­ti­tude du public à son égard lors de la finale de l’Open d’Australie contre Rafael Nadal. Lors du media day à Genève, où il va disputer son seul tournoi de prépa­ra­tion avant Roland‐Garros, un mois après avoir été opéré d’une hernie, le numéro 2 mondial a voulu tourner la page sur l’épi­sode de Melbourne.

« Je crois qu’il (le « petit garçon rêveur » qu’il était, ndlr) est de retour. C’est en prenant cette pause et en récu­pé­rant menta­le­ment que j’ai réalisé à quel point la fin de saison 2021 avait été éprou­vante. Après mon titre à l’US Open, j’ai très bien joué. J’avançais de manière presque auto­ma­tique et je gagnais beau­coup. Mais cela ne peut pas durer éter­nel­le­ment, surtout lorsque l’on n’a qu’une semaine et demie de vacances. Or après l’Open d’Australie, j’avais perdu cette forme d’évidence qui crée des auto­ma­tismes. Tout ça a joué sur mon moral. Et lors de la tournée aux États‐Unis, j’ai joué sans flamme. Mais main­te­nant ça va mieux. Je suis motivé, je remarque que je reprends des bonnes habi­tudes, je m’entraîne dur. Et j’espère pouvoir enchaîner deux ou trois matches ici avant de basculer en format trois sets gagnants à Roland‐Garros. »