AccueilATPATP - GstaadBlessé, Gasquet n'a pas fait le poids

Blessé, Gasquet n’a pas fait le poids

-

Richard Gasquet était en finale à Gstaad face à l’Espagnol Nicolas Almagro. Visiblement diminué à l’épaule et au dos, le Français n’a rien pu faire. Il s’in­cline en deux manches, 7561.

La finale était alle­chante mais le suspense n’a duré que quelques jeux. En début de match, les deux hommes se neutra­lisent bien à l’échange et concluent souvent les points par de splen­dides coups gagnants. Almagro, dans un très grand jour, réussit quasi­ment tout ce qu’il entre­prend et breake rapi­de­ment (2–1). A cet instant, Gasquet commence à montrer ses faiblesses sur le plan physique, ne parve­nant pas à claquer le moindre ace et surtout, inca­pable de dépasser les 150km/h en première. Dans ces condi­tions, bien diffi­cile de riva­liser avec un Top 20. Malgré tout, Gasquet s’ac­croche et riva­lise à l’échange. Il débreake lorsque Almagro sert pour le set à 5–4 mais se fait immé­dia­te­ment reprendre. Nouveau break pour Almagro (6–5) qui conclut le set sur le jeu suivant (7–5).

Richard Gasquet fait alors appel au kiné qui le mani­pule à l’épaule. On savait le Français en déli­ca­tesse avec son dos depuis le début du tournoi, voilà qu’un autre pépin physique vient se rajouter. S’il remporte son premier jeu de service du second set blanc, il semble évident que Gasquet n’est plus en mesure de défendre ses chances dans cette finale. Par fair‐play et respect pour son adver­saire ainsi que le public, il ira au bout de ce match, le dos en compote et l’épaule en vrac. Almagro s’im­pose 7561 et décroche ainsi le 7e titre de sa carrière, le 7e sur terre battue.

Quant à Gasquet, il devait initia­le­ment prendre l’avion en direc­tion de Washington pour disputer l’ATP 500 où il a reçu une invi­ta­tion. Mais dans les condi­tions actuelles, il semble peu probable que le Français soit en mesure de s’ali­gner dès demain voire après‐demain dans une nouvelle compétition.