Accueil WTA WTA – Lausanne Jean‐François Collet (direc­teur de Gstaad et Lausanne) : « Le huis clos, autant…

Jean‐François Collet (directeur de Gstaad et Lausanne) : « Le huis clos, autant choisir un pays, Indian Wells par exemple et tout faire là‐bas »

-

Même s’il savait que ses deux tour­nois (l’ATP 250 de Gstaad et le WTA de Lausanne) avaient 99% de chance de ne pas se jouer, Jean‐François Collet, qui est aus­si pro­prié­taire du club de foot du Xamax de Neuchâtel, s’est expri­mé sans rete­nue dans le quo­ti­dien suisse Le Matin. « Même si cette annu­la­tion est un gros coup dur pour nous, on est solide, l’avenir reste garan­ti. J’espère vive­ment que l’an pro­chain on puisse faire de vrais évé­ne­ments, sinon ce sera l’enfer » explique ce pas­sion­né en pré­ci­sant son opi­nion sur l’i­dée du huis clos qui avait été envi­sa­gé une seconde pour son épreuve du calen­drier WTA : « On aurait pu, nous aus­si, ima­gi­ner orga­ni­ser nos tour­nois sans public, la ques­tion a été posée, mais fran­che­ment, des ren­contres de ten­nis dans ces condi­tions n’ont aucun sens. Autant choi­sir un pays, Indian Wells par exemple, et tout faire là bas. Cela change quoi d’aller à Lausanne, à Gstaad ou en Californie, c’est la même chose pour les joueurs. »

Instagram
Twitter