AccueilATPATP - HalleLa finale des revenants

La finale des revenants

-

Roger Federer et Tommy Haas se disputent aujourd’hui le titre du tournoi sur gazon de Halle en Allemagne. Cinq fois vain­queur ici, Roger Federer a d’ores et déjà marqué le tournoi de son empreinte. L’Allemand s’est aussi imposé à Halle, en 2009. Sur le retour et poussé par son public, le joueur de 34 ans va tout faire pour contre­carrer les plans du numéro 3 mondial. D’un côté comme de l’autre, l’enjeu est primor­dial mais les ambi­tions sont elles bien différentes

Federer‐Haas, c’est avant tout un duel de tren­te­naires. A bientôt 31 ans (au mois d’Août), Roger Federer est l’am­bas­sa­deur du tournoi de Halle. Quintuple vain­queur sur le gazon alle­mand, le Suisse a juré fidé­lité à Halle jusqu’à la fin de sa carrière, le préfé­rant ainsi au tournoi du Queen’s dans la prépa­ra­tion de Wimbledon. Retrouver Federer en finale aujourd’hui fait office d’évi­dence. Pour Tommy Haas, l’his­toire est moins habi­tuelle. A 34 ans, il connaît un retour sur le devant de la scène du tennis. A Halle, Haas, issu des quali­fi­ca­tions, a d’abord profiter de l’abandon de l’Australien Tomic au premier tour avant de dominer Marcel Granollers 6–4 6–2 puis Thomas Berdych en quart 6–4 3–6 7–5. Tombeur hier de son compa­triote Philipp Kohlschreiber, bour­reau de Nadal au tour précé­dent, Haas a retrouvé son jeu et ses jambes. Tant mieux car il risque d’en avoir besoin. 

Les deux joueurs se connaissent bien puis­qu’ils se sont affrontés quatorze fois sur le circuit depuis 2000. Roger Federer l’a emporté à douze reprises, dont deux fois par forfait. Leurs trois oppo­si­tions sur gazon ont toutes tourné à l’avan­tage du Suisse. Une fois en demi‐finale de Wimbledon en 2009, les deux autres ici‐même à Halle en demi‐finale, 6–4 7–6(9) en 2005 et 6–4 6–7(4) 6–3 en 2006. Pourtant, leur dernière confron­ta­tion remon­tant à 2009, il paraît diffi­cile de juger du style d’op­po­si­tion que nous propo­se­ront les deux joueurs. Quoiqu’il en soit, Tommy Haas peut doré­na­vant se satis­faire plei­ne­ment de son tournoi. Aujourd’hui 87ème joueur mondial, l’Allemand revient de loin, des bas fonds du clas­se­ment ATP plus précisément.

Blessé à l’été 2010, Tommy Haas a vu s’éloi­gner le devant de la scène du tennis. Lui qui fut numéro 2 mondial pendant un peu plus d’un mois fin 2002, se retrouva alors propulser de la 34ème à la 104ème place mondiale. Suivie, une longue descente aux enfers qui l’amena aux portes du Top 1000 en juin 2011. Le fond était atteint, Haas ne pouvait que remonter. Et c’est ce qu’il fit. A force de travail et de persé­vé­rance, l’Allemand remonta tout le clas­se­ment jusqu’à aujourd’hui. Depuis le début de l’année, Haas est passé de la 205ème à la 87ème place, soit un bond de 118 places en six mois. La finale, même perdue, sera donc une victoire pour le reve­nant Allemand. Pour Roger Federer, la moti­va­tion est toute autre. Une victoire à Halle permet­trait au Suisse de se rappro­cher de Nadal et Djokovic à l’ATP. Il devra ensuite s’im­poser à Wimbledon sans que Djoko n’y atteigne la finale. Federer semble en tout cas en mesure de l’emporter aujourd’hui. Une victoire ici porte­rait à cinquante son nombre de succès consé­cu­tifs face à des joueurs allemands…

Instagram
Twitter