AccueilATPATP - Indian WellsDimitrov : "Je savais que je n'avais plus beaucoup d'énergie"

Dimitrov : « Je savais que je n’avais plus beaucoup d’énergie »

-

Grigor Dimitrov peut être satis­fait. En plus de s’être qualifié pour sa première demi‐finale en Masters 1000 depuis Paris‐Bercy en 2019, le Bulgare a décroché sa 100e victoire en carrière dans cette caté­gorie de tournoi après un match accroché face au coriace Hubert Hurkacz : 3–6, 6–4, 7–6(2), après 2h40 de jeu. 

Interrogé en confé­rence de presse d’après match, Grigor a en fait reconnu qu’il était cuit et que ses jambes commen­çaient vrai­ment à le lâcher. Heureusement, son mental, lui, était bien au rendez‐vous. 

« Je suis content d’avoir un jour de congé vendredi. Malgré la façon dont mon corps se sentait et tout le reste, mon état mental était vrai­ment bon et cela aide vrai­ment beau­coup et cela finit par jouer en faveur du corps. Encore une fois, je suis resté dans le jeu tout le temps et j’en suis très fier. J’essaie simple­ment de tirer le positif de ce que j’ai fait au cours des deux derniers matchs. Je savais que je n’avais plus beau­coup d’énergie, mais j’ai pu donner le meilleur de moi‐même sur les points impor­tants et cela a fait la diffé­rence. Lorsque vos jambes ne répondent pas, vous n’avez pas la force d’avancer, mais si vous avez l’es­prit clair, vous pouvez prendre la bonne déci­sion. C’est le tennis. Vous ne savez pas ce qui va se passer jusqu’au dernier point. »

Instagram
Twitter