AccueilATPATP - Indian WellsLa balade de Federer

La balade de Federer

-

Ce début de tournoi nous rappelle quelque chose… En s’im­po­sant en une heure de jeu contre Ivan Dodig sur le large score de 6–3 6–1, Roger Federer a une nouvelle fois fait preuve d’une grande faci­lité pour passer ses deux premiers tours (victoire en 57 minutes sur Istomin 6–2 6–3 au premier). Un peu comme à Rotterdam en fait ! Mais cette fois, le service du Suisse est là et son état d’es­prit semble plus déterminé.

Il est chez lui à Indian Wells, Federer. Et ce n’est pas Ivan Dodig, qui avait pour la première fois de sa carrière à déjà 28 ans le privi­lège d’af­fronter le maître, qui dira le contraire. Dans un match (qui au final n’a pas réel­le­ment lieu) dominé de bout en bout par le numéro deux mondial, le Croate n’a jamais existé au service. Il ne présente qu’un taux de 32 % de premiers services passés… Trop peu à ce niveau là pour inquiéter un joueur comme Roger. Le Suisse n’a pour sa part pas fait de cadeaux sur ses mises en jeu, récol­tant un 82 % de réus­site derrière ses premières balles et sauvant les trois seules balles de break que s’est procuré Dodig. Il s’im­pose ainsi 6–3 6–1 pour conti­nuer tran­quille­ment sa route dans un de ses tour­nois fétiche.

Modeste, Federer a mis en avant malgré tout les qualités de retour du Croate entre­vues par‐ci par là. « C’était un jour diffi­cile. Ivan a très bien joué et j’ai eu du mal au début du match et dans les premiers jeux. Quand j’ai réussi à avoir le break en fin de premier set, j’ai commencé à mieux jouer. Dans les derniers jeux du match, Ivan ne jouait plus aussi bien et j’ai été capable de prendre ce coup de moins bien à mon avan­tage. Cela reste une bonne victoire pour moi ». Et surtout un bon entraî­ne­ment avant de passer à des choses beau­coup plus sérieuses au tour suivant contre son compa­triote Stanislas Wawrinka.

Article précédentBarthel s’offre Ivanovic
Article suivantLes résultats de lundi