AccueilATPATP - Indian WellsLes enjeux d'Indian Wells

Les enjeux d’Indian Wells

-

Alors que le tirage au sort du tableau masculin d’Indian Wells sera effectué dans la nuit de mardi à mercredi, présen­ta­tion des enjeux du premier Masters 1000 de la saison.

Crédit photo : sportvision

Djokovic pour égaler Nadal ?

Absent du circuit depuis son sacre à l’Open d’Australie, Novak Djokovic retrouve la compé­ti­tion avec la tradi­tion­nelle « March Madness », l’enchaînement Indian Wells / Miami. Le Serbe, qui avait impres­sionné son monde en finale à Melbourne, espère décro­cher un 33e Masters 1000 pour égaler le record de Rafael Nadal. Le numéro 1 mondial peut aborder ce rendez‐vous l’esprit léger puisqu’il n’a presque aucun point à défendre en raison de son élimi­na­tion précoce en 2018 (dès son entrée en lice, au deuxième tour).

Federer joue sa place dans le Top 5

Revenu à la quatrième place mondiale suite à son centième titre en carrière obtenu à Dubaï, Roger Federer défend de nombreux points à Indian Wells. Le Suisse de 37 ans a 600 points à défendre, lui qui était fina­liste en 2018 face à Juan Martin Del Potro. Le Bâlois doit au moins atteindre les quarts de finale pour s’offrir une chance de rester dans le Top 5, lui qui est sous la menace de Kevin Anderson et Kei Nishikori.

Qui sont les joueurs à suivre ?

Lauréat de l’ATP 500 d’Acapulco (son premier titre depuis janvier 2018), Nick Kyrgios a refait parler de lui sur le court aussi bien par ses perfor­mances (victoires sur Nadal, Wawrinka, Isner et Zverev) que par ses frasques. Au regard du niveau affiché pendant sa semaine mexi­caine, l’enfant terrible de la petite balle jaune (qui sera tête de série dans le désert cali­for­nien) pour­rait bien être l’une des surprises du premier Masters 1000 de l’année. Stefanos Tsitsipas, lui, n’est plus une surprise mais il souhaite confirmer ses récents excel­lents résul­tats (demi‐finale à l’Open d’Australie, titre à l’Open 13 Provence et finale à Dubaï). Gaël Monfils, en grande forme depuis février avec trois tour­nois de suite où il a été au moins dans le dernier carré, sera aussi l’un des hommes à suivre. Le Parisien tentera de faire aussi bien qu’en 2016 où il avait atteint les quarts de finale, son meilleur résultat à Palm Springs.

Djokovic le grand favori ?

Auteur d’une pres­ta­tion stra­to­sphé­rique en finale de l’Open d’Australie face à Rafael Nadal, Novak Djokovic avait envoyé un message fort au monde de la petite balle jaune. À l’issue de la rencontre, l’Espagnol avait même déclaré : « Quand Novak joue aussi bien, c’est diffi­cile pour tout le monde. » Rarement un joueur n’avait dégagé une telle sensa­tion d’invincibilité comme l’avait fait le Serbe. Et comme les condi­tions de jeu cali­for­niennes lui conviennent bien, le Djoker sera une fois encore le grand favori. Le Majorquin, battu par Nick Kyrgios à Acapulco malgré trois balles de match, sera aussi l’un des candi­dats au titre comme le sera Roger Federer ou Alexander Zverev.

Article précédentJaziri avec Popovic
Article suivantQu’attendre d’Osaka ?