AccueilATPATP - Indian WellsNadal sur dur, ça gagne aussi

Nadal sur dur, ça gagne aussi

-

Vainqueur de l’Américain Harrison en deux manches (7–6 (3), 6–2), Rafael Nadal confirme qu’il est bien de retour, même sur dur. Au prochain tour, il affron­tera l’Argentin Mayer, un point de passage qui aura encore valeur de test avant de s’at­ta­quer peut‐être à des plus gros morceaux sur le ciment californien.

Ce premier tour était un vrai test pour l’Espagnol. Au final, il passe cet « examen » avec la mention bien, même si son adver­saire du jour a vrai­ment baissé d’un ton après la perte du premier set. Il reste que Rafa a été solide, présent, et n’a pas semblé gêné outre mesure par le fait de jouer sur dur. C’est une bonne nouvelle pour lui, mais aussi pour la planète tennis. Son dernier succès sur ce type de surface remon­tait à Mars 2012, c’était en quart de finale à Miami face à un certain Jo‐Wilfried Tsonga. 

S’il continue sur cette dyna­mique, Rafa devrait surmonter le défi Mayer et se quali­fier pour les 8e de finale où il aura le choix entre Gulbis et Seppi. Bref, ce tournoi d’Indian Wells vient fina­le­ment à point nommé pour le numéro 5 mondial comme l’ex­plique le Majorquin« Je suis satis­fait d’être au prochain tour. C’est l’important. […] Il y’a deux semaines, je ne savais pas réel­le­ment si je pouvais être là et disputer le tournoi. C’était une bonne victoire pour moi aujourd’hui contre un bon adver­saire. […] Je dois améliorer mes perfor­mances physiques. Mes dépla­ce­ments doivent être meilleurs. Des rencontres comme celle‐ci m’aident. Chaque victoire compte pour moi car elle me donne la chance de rejouer un autre jour. C’est ce dont j’ai besoin, de jouer des matches. J’ai besoin d’être en compétition. »