AccueilATPATP - Indian WellsSchwartzman n'en démord pas : "Je le dis, que cela plaise ou...

Schwartzman n’en démord pas : « Je le dis, que cela plaise ou non, les joueurs européens ont été avantagés pendant tout ce temps »

-

Diego Schwartzman a été solide puis expé­ditif dans le set décisif contre Daniel Evans (5–7, 6–4, 6–0). L’Argentin, qualifié pour les 8es de finale, réalise une deuxième partie de saison beau­coup plus inté­res­sante que la première, au moment où les restric­tions sani­taires se sont assou­plies. C’est loin d’être un hasard pour « El Peque », qui tape du poing sur la table une nouvelle fois.

« La plupart des Sud‐Américains n’ont même pas passé trente jours chez eux. Je l’ai dit à maintes reprises, que cela plaise ou non, mais les Européens ont été avan­tagés pendant tout ce temps. Et ce n’est pas pour me trouver des excuses. Ils pouvaient rentrer chez eux presque toutes les semaines : je n’ai été chez moi que pendant 16 jours au cours de ces dix mois et cela a pesé sur mes perfor­mances et mon mental », a lâché Schwartzman, qui affron­tera Casper Ruud au prochain tour. 

Instagram
Twitter