Accueil ATP ATP - Indian Wells Un tirage au sort de rêve

Un tirage au sort de rêve

-

Le tirage au sort du premier Masters 1000 de la saison a été effectué la nuit dernière. Le hasard a réservé un quart de tableau absolument démentiel. Présentation.

Cela ira crescendo. C’est le principal enseignement à retenir du tirage au sort effectué la nuit dernière à Indian Wells. Les dix premières têtes de série rencontreront durant leur premier match des adversaires largement à leur portée. Par exemple pour Andy Murray, ce sera un qualifié ou Yen Hsun Lu, qui ne l’a plus battu depuis quatre matchs, dont un à Indian Wells en 2013. Pour Novak Djokovic, ce sera un poil plus compliqué que pour l’Écossais, car le Serbe devrait retrouver Kyle Edmund. Mais la suite s’annonce terrible pour le Djoker. Ce dernier n’a pas vraiment été épargné par le hasard du tirage au sort. Le Serbe a de quoi mal dormir la nuit : s’il passe son deuxième tour, il pourrait retrouver un Argentin qu’il connaît bien avec Juan Martin Del Potro, qui lui a encore fait peur la semaine dernière à Acapulco. L’ex numéro un mondial s’en était sorti de peu et était ensuite tombé face à Nick Kyrgios. En parlant de lui justement, si l’Australien passe un troisième tour piégeux contre Alexander Zverev, il pourrait retrouver… Djokovic en huitième de finale. Un nouvel enchaînement infernal pour le natif de Belgrade. Il devra se faire violence pour conserver son bien dans le désert californien, lui qui est triple tenant du titre.

Federer – Nadal dès les huitièmes ?

Roger Federer et Rafael Nadal peuvent se retrouver dès les huitièmes de finale. Avant un remake de la dernière finale de l’Open d’Australie, l’Espagnol devrait affronter son compatriote Guillermo Garcia Lopez à moins que Guido Pella ne crée la surprise. Quant au Suisse, il aura comme premier adversaire le Français Stéphane Robert ou l’Israélien Dudi Sela. Au troisième tour, le Majorquin pourrait affronter une vieille connaissance, Fernando Verdasco. Le gaucher madrilène est en pleine forme, car il reste sur une finale à Dubaï. De son côté et si la logique est respectée, le Bâlois devrait croiser la route du régional de l’étape, Steve Johnson avant, peut-être, un huitième de finale qui fait déjà rêver tous les passionnés de la planète. Il faudra en tout cas que les deux légendes ne se fatiguent pas trop, car c’est Novak Djokovic qui pourrait être au menu du quart de finale. Vous avez dit exceptionnel ce tirage ?

Murray à la sauce espagnole

Pour l’Écossais, la mission devrait s’avérer beaucoup plus simple. Après un premier tour tranquille donc, il pourrait affronter la colonie espagnole de sa partie de tableau avec potentiellement Feliciano Lopez, puis Roberto Bautista Agut ou Pablo Carreno Busta en huitième. Le véritable test pourrait être face à Jo-Wilfried Tsonga ou David Goffin en quart de finale avant une possible demi-finale contre Stan Wawrinka. Victorieux de son premier titre en 2017 à Dubaï, le Britannique entend bien briller dans la vallée de Coachella où il n’a disputé qu’une seule finale, en 2009. Il reste sur une élimination au troisième tour contre Federico Delbonis.

Tsonga, Monfils et Pouille ont une chance de briller

Chez les Français, les plus grandes chances de briller restent Jo-Wilfried Tsonga, Gaël Monfils et Lucas Pouille. Pour le premier nommé, au regard de son début de saison canon avec un doublé à Rotterdam et Marseille, il ne devrait pas avoir de souci pour arriver jusqu’à Andy Murray en quart. Méfiance tout de même, Pablo Cuevas, qui vient de remporter son troisième titre à Sao Paulo sera un adversaire piège. Mais le changement de surface pourrait être fatal à l’Uruguayen. Pour Monfils, c’est une autre histoire. Il pourra monter en puissance face à un qualifié avant d’affronter John Isner au tour suivant. L’Américain est une menace constante dans ce tournoi qu’il affectionne particulièrement avec une finale (2012) et une demie (2014) en Californie. S’il passe l’écueil du géant américain, il pourrait retrouver Dominic Thiem en huitièmes avant un quart possible face à Stan Wawrinka. Tout sauf simple. Enfin pour Lucas Pouille, cela ne devrait pas non plus être une partie de plaisir. Son premier match potentiel contre Jan Lenard Struff devrait être une formalité si le natif de Grande-Synthe reste concentré. Ensuite, ce sera Sam Querrey, vainqueur surprise à Acapulco en battant quatre Top 20, qui l’attendra de pied ferme. Et s’il arrive à contrer le grand serveur américain, ce sera au tour de Kei Nishikori… Si le Japonais reste une valeur sûre, difficile de savoir où il en est réellement avec une tournée sud-américaine sur terre battue décevante (finale perdue contre Dolgopolov à Buenos Aires et défaite dès le premier tour à Rio contre Bellucci).

Tous les premiers tours des Français :

Juan Monaco (ARG) – Adrian Mannarino (FRA)

Jo-Wilfried Tsonga (FRA/7) – Fabio Fognini (ITA) ou Konstantin Kravchuk (RUS)

Gaël Monfils (FRA/10) – qualifié/lucky loser ou qualifié/lucky loser

Jérémy Chardy (FRA) – qualifié/lucky loser

Benoit Paire (FRA) – Taylor Fritz (USA/WC)

Nicolas Mahut (FRA) – Malek Jaziri (TUN)

Lucas Pouille (FRA/14) – Jan-Lennard Struff (ALL) ou qualifié/lucky loser

Pierre-Hugues Herbert (FRA) – Thomaz Bellucci (BRA)

Stéphane Robert (FRA) – Dudi Sela (ISR)

Le tableau final masculin

Instagram
Twitter
Facebook
Facebook