AccueilATPATP - IstanbulFederer dans la douleur

Federer dans la douleur

-

Face à un Diego Schwartzman entre­pre­nant, Roger Federer a du faire parler la carte de l’ex­pé­rience pour s’im­poser fina­le­ment en trois manches (2–6, 6–2, 7–5). Il jouera la 128ème finale de sa carrière demain, et la quatrième de la saison. Après un quart de finale déjà labo­rieux, le Suisse se cherche encore sur la terre battue. Ce dimanche, quel que soit l’ad­ver­saire, il faudra hausser le niveau de son jeu pour espérer soulever le trophée.

« J’ai eu du mal à m’y mettre » a expliqué à l’issue de sa victoire le Suisse. C’est le moins que l’on puisse dire. Il faut cepen­dant louer les qualités de son adver­saire en pleine réus­site au premier set sur une terre battue turque plutôt lente et qui ne favo­rise pas le jeu d’at­taque. Autant dire que Roger a eu du mal à trouver ses marques. Lent, et peu enclin à aller vers l’avant, il a souvent subi le jeu de l’Argentin sur des échanges en fond de court.

Il reste que comme pour son quart de finale, Roger est sorti vain­queur, ce qui reste l’es­sen­tiel : « Je suis toujours là » a noté le Suisse qui nous avait confié à Monte‐Carlo avoir rajouté à son calen­drier le tournoi d’Istanbul pour avoir plus de matches dans les jambes.
Plus de matches c’est main­te­nant une certi­tude, plus de confiance, l’avenir nous le dira. D’ailleurs, s’il s’im­pose demain, ce sera son 85ème titre de sa carrière. Autre infor­ma­tion impor­tante, Roger n’a pas gagné un tournoi sur terre battue depuis 2012, c’était à Madrid.

Federer

Article précédentWildcard pour Tiafoe
Article suivantRoddick se balade