AccueilATPATP - IstanbulFederer très laborieux

Federer très laborieux

-

Face à l’Argentin Diego Schwartzman, le Suisse s’im­pose dans la plus grande diffi­culté en trois manches (2–6, 6–2, 7–5) au cours d’un match poussif où Roger n’était pas très rapide, ni vrai­ment serein. En face son adver­saire a saisi ses chances, et a été plutôt assez perfor­mant notam­ment dans la première manche. Il peut regretter sa fin de match où Roger a fait le boulot presque sans plus. Ce sera sa 128e finale de sa carrière.

Federer

Article précédentMurray‐Rosol, ça a chauffé
Article suivantWildcard pour Tiafoe