AccueilATPATP - Kuala LumpurBaghdatis, l'éclaircie

Baghdatis, l’éclaircie

-

Cette finale à Kuala Lumpur est une petite éclaircie, pour Marcos Baghdatis, dans le ciel d’une saison bien terne. Cette année, le Chypriote n’a eu qu’une occa­sion de se hisser au dernier échelon d’une épreuve ATP : à ‘s‑Hertogenbosh, il s’était incliné en demi‐finale, face à Ivan Dodig. Les quatre quarts de finale disputés ne conten­te­ront certai­ne­ment pas l’ex‐top 10, d’au­tant qu’il a vécu un vrai trou noir entre février et juin, avec seule­ment trois victoires dans cette période et nombre d’éli­mi­na­tions au premier tour. Sa saison est ratée et il n’a pas confirmé les heureux présages entrevus en 2010 : une place dans le top 20, un titre et deux finales. En Malaisie, le 60ème joueur mondial a l’oc­ca­sion de remporter le cinquième titre de sa carrière et de prendre quelques points qui le feraient revenir dans le top 50.