Accueil ATP ATP - Lyon Simon : "Je ne me sentais pas plus fort que lui"

Simon : « Je ne me sentais pas plus fort que lui »

-

Gilles Simon est en demi-finales de l’Open Parc Auvergne Rhône-Alpes de Lyon. Vainqueur difficile du Kazakh Mikhail Kukushkin (4-6, 6-4, 7-6(5) en 2h40), le niçois est qualifié pour le dernier carré d’un tournoi ATP, une première depuis son sacre à Pune en janvier. Lucide comme à son habitude, Gilou affiche sa satisfaction tout en se montrant mesuré.

Sur cette troisième victoire de suite …
« Ça fait du bien parce que gagner trois matchs de suite cela n’arrive pas souvent (rires). C’était un match très difficile, très accroché et très dur physiquement donc le gagner me fait énormément de bien. Je ne me sentais vraiment pas plus fort que lui aujourd’hui. Je suis resté très concentré notamment au service où j’ai eu pas mal de points gratuit, sinon dès que l’échange s’installait c’était très compliqué de défendre ou d’attaquer et d’un point de vu général très compliqué de le bouger. Donc tenir comme ça pendant près de trois heures avec cette intensité c’était pas fait d’avance et je suis très content d’y être arrivé. »

Sur la différence que peut faire le public …
« Si le public fait la différence je sais jamais vraiment parce que j’en ai perdu des 7-6 au troisième set à la maison (rires). Évidemment, ça aide toujours sur la physionomie du match parce que encore une fois j’ai du beaucoup courir et c’était parfois très frustrant. j’essayais de le bouger et j’avais l’impression qu’il décollait pas de sa ligne, qu’il me contrait tout de suite en partant le long de la ligne et c’est parfois décourageant quand on a aussi peu d’impact sur son adversaire, donc avoir le public qui continue toujours d’aider et d’encourager dans les moments difficiles ça aide forcément un peu. »

Instagram
Twitter
Facebook
Facebook