AccueilATPATP - MadridAlcaraz, le digne héritier

Alcaraz, le digne héritier

-

Comment quali­fier avec des simples mots la pres­ta­tion globale de Carlos Alcaraz sur ce Masters 1000 de Madrid ? La ques­tion mérite d’être posée tant le protégé de Juan Carlos Ferrero a ébloui tous les fans de la petite balle jaune lors de cette semaine madrilène. 

Après avoir éliminé coup sur coup Rafael Nadal et Novak Djokovic, une première histo­rique sur terre battue dans un même tournoi, le jeune hériter de 19 ans s’est offert le quatrième trophée de sa saison dans la capi­tale espa­gnole en battant à plate couture le 3e joueur mondial, Alexander Zverev. Tout simple­ment dément. 

Visiblement loin d’être perturbé par ses 6h de jeu en deux jours après ses victoires reten­tis­santes sur deux des meilleurs joueurs de tous les temps, Carlos démarre cette finale, la cinquième de sa carrière, tambour battant face à un Alexander Zverev presque groggy. Après avoir obtenu une première balle de break dans le quatrième jeu, le jeune prodige espa­gnol attend le jeu de service suivant de son adver­saire pour prendre les devants et conclure serei­ne­ment cette première manche sur le score de 6 jeux à 3. 

Impeccable tacti­que­ment, il roule litté­ra­le­ment sur son adver­saire grâce notam­ment à ses fameuses amor­ties ou ses services kickés. Zverev, tenant du titre et invaincu en 13 matchs sur ce court central Manolo Santana, ne peut que constater les dégâts. Dépassé, il ne remporte qu’un seul jeu dans cette deuxième manche pour une défaite plus que sèche.

Injouable, intrai­table, le génial Carlos Alcarae remporte déjà le deuxième Masters 1000 de sa saison (6–3, 6–1 en seule­ment 1h !) après Miami et s’avance tout simple­ment comme l’un des favoris naturel pour Roland‐Garros. C’est à en perdre son latin.