AccueilATPATP – MadridBarty : « Sachant que nous avons un Grand Chelem dans deux semaines,…

Barty : « Sachant que nous avons un Grand Chelem dans deux semaines, la chose la plus intelligente à faire était d’arrêter »

-

Ashleigh Barty a donc aban­donné victime d’une bles­sure au bras qu’elle connait bien. L’Australienne a pris cette déci­sion pour surtout ne pas prendre de risques par rapport à Roland‐Garros qui débute bientôt : « Le problème est dans mon bras droit, la douleur a augmenté pendant que nous jouions, donc je pense que le plus simple était d’ar­rêter. Avec la forte pluie et les balles mouillées, j’avais l’im­pres­sion que je ne pouvais même pas servir à 100%. Ce n’est jamais agréable de prendre cette déci­sion, ne pas pouvoir terminer un match de tennis est ce que je déteste le plus, mais la douleur deve­nait de plus en plus intense, il était donc impor­tant d’écouter ce que mon corps me deman­dait et d’es­sayer. pour faire la bonne chose. Sachant que nous avons un Grand Chelem dans deux semaines, la chose la plus intel­li­gente à faire était d’arrêter ».

Instagram
Twitter