AccueilATPATP - MadridBravo et respect Ferrer

Bravo et respect Ferrer

-

C’était annoncé depuis plusieurs semaines et c’est désor­mais offi­ciel. David Ferrer a pris sa retraite à l’issue de son deuxième tour perdu à Madrid contre Alexander Zverev (6–4, 6–1). Retour sur la carrière de ce véri­table guer­rier des courts.

Lors du dernier US Open, après un abandon au deuxième tour au bout d’un set et demi contre Rafael Nadal, David Ferrer avait annoncé la couleur : c’était bel et bien son dernier Grand Chelem. Le vétéran espa­gnol avait alors décidé de pour­suivre sa tournée d’adieu jusqu’au Masters 1000 de Madrid, afin de terminer sa carrière dans son pays natal. Durant 19 années sur le circuit profes­sionnel, le « Pou » a fait preuve d’une grande comba­ti­vité, avec un jeu basé aussi bien sur l’at­taque que la défense. Une sorte de métro­nome, capable de remporter de longs rallyes et d’épuiser ses adver­saires. Le tout avec un état d’es­prit irréprochable.

Une régu­la­rité à toute épreuve

Au‐delà de son style de jeu carac­té­ris­tique, David Ferrer a aussi fait preuve d’une très belle régu­la­rité tout au long de sa carrière. L’Espagnol a occupé le top 20 pendant dix saisons consé­cu­tives entre 2005 et 2015, et a été un membre fidèle du top 10, surtout à partir de 2010. Auréolé de 27 titres et 3e mondial à son meilleur clas­se­ment, il a remporté le tournoi le plus impor­tant de sa carrière en 2012, lors du Masters 1000 de Bercy. Puis il y a eu égale­ment deux Coupe Davis avec l’équipe d’Espagne en 2009 et 2011. En Grand Chelem, ce dernier a toujours buté sur les membres du Big Four, notam­ment Rafael Nadal, qui lui a barré la route à de multiples reprises à Roland Garros. Mais les chiffres attestent de sa constance dans ces tour­nois majeurs, avec une finale (Roland‐Garros 2013) et cinq demi‐finales à son actif.

Le respect du circuit

Très apprécié par ses pairs sur le circuit ATP, Ferrer lais­sera l’image d’un joueur extrê­me­ment humble, toujours prêt à se remettre au travail et à se battre jusqu’au dernier point à l’image de son ultime succès obtenu aux dépens de Roberto Bautista Agut au premier tour de Madrid. Après l’an­nonce de cette retraite programmée, l’Espagnol a reçu de nombreux hommages et notam­ment une céré­monie orga­nisée par le tournoi de Madrid où les stars du circuit (Roger Federer et Rafael Nadal en tête) lui ont adressé leur admi­ra­tion pour son incroyable carrière. Autant dire que l’émo­tion était immense à la Caja Magica.

Instagram
Twitter