Accueil ATP ATP - Madrid Federer : "Le match face à Thiem va me permettre de savoir...

Federer : « Le match face à Thiem va me permettre de savoir où j’en sui »

-

Brillant vainqueur de Gaël Monfils (6-0, 4-6, 7-6(3)) après avoir écarté deux balles de match, Roger Federer se réjouit du quart de finale à venir face à Dominic Thiem. En conférence de presse, le Suisse s’est projeté sur ce duel (propos relayés par puntodebreak).

Sur sa victoire aux dépens de Gaël Monfils…

« J’aurais aimé gagner 6-0, 6-0, mais c’est la beauté du sport et le tennis est comme ça. Même si vous gagnez un set très facilement, tout repart de zéro lors de la manche suivante. Je trouve que Gaël a fait un super match, il ne s’est pas frustré après avoir perdu le premier set. Il a beaucoup appris par rapport à son match d’hier (lire ce mercredi) où il avait perdu la première manche 6-1. Ça l’a aidé à rester calme, et de mon côté j’ai essayé de continuer à jouer mon tennis même si c’était difficile. J’ai connu cinq mauvais jeux et j’étais rapidement mené 4-1 au troisième set. Mais j’ai continué à y croire et à me battre en espérant qu’une opportunité se présente à moi. C’est ce qui est arrivé. J’ai eu un peu de réussite, mais j’ai très bien joué et je suis heureux. »

Sur son quart de finale face à Dominic Thiem…

« Ce match va me permettre de savoir où j’en suis sur terre battue. Il me donnera beaucoup d’informations, comme celui face à Monfils. Dominic (Thiem) joue avec énormément de lift et de kick. Ce sera un excellent test car Thiem a très bien joué avec ses titres à Indian Wells et Barcelone où il avait gagné contre Rafa. »

Sur l’idée qu’il pourrait être sous-estimé sur terre battue…

« Je pense que tout est possible, le meilleur comme le pire. C’est difficile de venir ici (à Madrid) et de jouer un tennis fantastique car je dois également m’habituer à rejouer sur terre battue. Il y a des choses naturelles qui s’assimilent au fil des semaines, mais comme j’ai peu de temps, je dois accepter les erreurs et aller de l’avant. Je ne pense pas qu’on me sous-estime sur terre battue, je n’ai pas été blessé, j’ai connu un bon début de saison et j’ai déjà gagné par le passé à Madrid (2009 et 2012). Les joueurs savent que j’ai peu joué sur terre battue ces dernières années, mais cela ne me rend pas moins dangereux. »

Article précédentNadal en maîtrise
Article suivantKvitova surclassée par Bertens
Instagram
Twitter
Facebook
Facebook