AccueilATPATP - MadridFederer pas gâté, Nadal épargné

Federer pas gâté, Nadal épargné

-

Trois ans après son dernier match en compé­ti­tion offi­cielle sur terre battue, Roger Federer va retrouver l’ocre et Madrid à l’oc­ca­sion du Masters 1000 qui débu­tera dès demain (dimanche). Exempt de premier tour, le Suisse est sur la route de Gasquet, Monfils ou encore Thiem et Djokovic. Rafael Nadal, lui, a hérité d’un tableau plus abor­dable. Présentation.

Le tirage au sort du deuxième Masters 1000 de l’année sur terre battue a eu lieu dans la Capitale espa­gnole et il a réservé bien des diffi­cultés au reve­nant Roger Federer. N’ayant pas disputé de match sur ocre en tournoi offi­ciel depuis le 12 mai 2016, le Suisse va retrouver une surface qu’il a toujours apprécié même si son corps ne peut pas en dire autant. Tête de série numéro 4, l’homme aux 20 Grands Chelems sera exempt de premier tour avant de retrouver, en seizièmes, le vain­queur du match entre Richard Gasquet, qui n’a toujours pas disputé de match offi­ciel en 2019 et le récent tombeur de Gaël Monfils à Estoril, l’épa­tant espa­gnol Alejandro Davidovich Fokina (19 ans). Gaël Monfils, juste­ment, devrait logi­que­ment être l’ad­ver­saire du Suisse en huitièmes de finale si celui‐ci monte en puis­sance après son élimi­na­tion rapide au Portugal. Sinon, cela pour­rait être David Goffin ou Marton Fucsovics. En parve­nant jusqu’en quarts de finale, Roger devra affronter le joueur le plus dange­reux actuel­le­ment sur terre battue, l’Autrichien Dominic Thiem. Une défaite hono­rable face à ce dernier serait presque une bonne chose après des années sans jouer sur terre.

Nadal peut souffler

Éliminé dès les quarts de finale la saison passée par un grand Dominic Thiem, Nadal ne retrou­vera pas sa nouvelle bête noire si ce n’est en finale. Tête de série numéro 2, le Majorquin a égale­ment évité Djokovic, Federer ou encore Del Potro dans sa partie de tableau. Un petit coup de pouce qui lui permet d’y voir plus clair avant les quarts de finale où Kei Nishikori devrait l’at­tendre. Avant cela, il affron­tera un Canadien pour son entrée en matière, Shapovalov ou Auger Aliassime puis Nikoloz Basilashvili en huitièmes. S’il passe l’obs­tacle Japonais en quarts, il pour­rait défier le tenant du titre, Alexander Zverev, qui en pleine crise de résultat, ou le jeune Stefanos Tsitsipas. Cinq fois vain­queur à Madrid dont quatre sur terre battue, le Taureau de Manacor n’aime pas parti­cu­liè­re­ment les condi­tions madri­lènes où la balle a tendance à aller plus vite qu’à l’accoutumé. Mais certai­ne­ment vexé de ne toujours pas avoir remporté de tournoi depuis le début de la saison de terre battue, il sera à surveiller de très près. 

Djokovic devra s’employer

Battu par le non‐terrien Medvedev à Monte‐Carlo, Novak Djokovic n’a pas vrai­ment rassuré ses fans sur sa capa­cité à élever son niveau de jeu sur terre battue même si, comme il l’a reconnu, l’ob­jectif prin­cipal reste Roland Garros. Tête de série numéro 1 à Madrid, le Serbe va devoir sortir le grand jeu pour avancer dans son tableau. Après un premier tour où il sera exempt, le numéro 1 mondial défiera Grigor Dimitrov,en seizièmes, qui s’en­traîne comme un beau diable depuis plusieurs semaines afin de retrouver son meilleur niveau. En huitièmes de finale, il devra prendre garde face à deux spécia­listes de la terre battue que sont Marco Cecchinato, qui avait à la surprise géné­rale éliminé le Serbe à la porte d’Auteuil en 2018, ou l’Argentin Diego Schwartzman. Paradoxalement, la suite pour­rait s’avérer plus clémente avec Marin Cilic, qui n’a jamais été un grand fan de l’ocre et Juan Martin Del Potro qui va effec­tuer son grand retour après sa fissure du genou contractée en octobre dernier. C’est en demi‐finale qu’on devrait voir le Serbe galérer face à Dominic Thiem si les deux joueurs y parviennent. 

Del Potro de retour

Même si on l’avait vu prendre part au tournoi de Delray Beach en février dernier où il fut battu par McDonald en quarts de finale quatre mois après une rotule fissurée sur le tournoi de Shanghai, Juan Martin Del Potro effec­tuera bien son grand retour sur le Masters 1000 de Madrid. Tout proche d’une opéra­tion qui l’au­rait éloigné des courts pour encore plusieurs mois, l’Argentin s’est accroché, s’est battu pour retrouver ses sensa­tions et la compé­ti­tion. Pas du genre à aban­donner lors­qu’on regarde de près sa carrière, la Tour de Tandil sera une des attrac­tions de ce Mutua Madrid Open. Tête de série numéro 7, il évitera un premier tour avant d’af­fronter Laslo Djere ou Dusan Lajovic, deux très bons terriens. On pourra alors voir où en est réel­le­ment le vain­queur de l’US Open 2009.

Les premiers tours à retenir :

Diego Scwhartzman (ARG) – [16] Marco Cecchinato (ITA)
David Goffin (BEL) – Marton Fucsovics (HON)
[10] Fabio Fognini (ITA) – Kyle Edmund (GBR)
[13] Borna Coric (CRO) – Lucas Pouille (FRA)
David Ferrer (ESP) – Roberto Bautista Agut (ESP)
Felix Auger‐Aliassime (CAN) – Denis Shapovalov (CAN)

Le premier tour des Francais :

Jeremy Chardy (FRA) – Lucky Looser (suite au forfait de Jo‐Wilfried Tsonga)
Richard Gasquet (FRA) – Alejandro Davidovich Fokina (ESP)
[15] Gael Monfils (FRA) – Andreas Seppi (ITA)
Lucas Pouille (FRA) – [13] Borna Coric (CRO)
Gilles Simon (FRA) – Qualifié

Instagram
Twitter