AccueilATPATP - MadridLes Espagnols enragent, Murray se défend : "Si un tournoi m'invite à...

Les Espagnols enragent, Murray se défend : « Si un tournoi m’invite à venir jouer dans le tableau principal, suggérez‐vous que je devrais refuser et passer par les qualifications ? »

-

Les wild‐cards attri­buées par le Masters 1000 de Madrid (1er au 8 mai) font énor­mé­ment jaser. Furieux, plusieurs joueurs espa­gnols, avec en tête de file Fernando Verdasco, ont exprimé leur frus­tra­tion dans un commu­niqué.

Parmi les béné­fi­ciaires de ces invi­ta­tions, Andy Murray. Il a changé d’avis en déci­dant fina­le­ment de jouer sur terre battue. Critiqué par un fan sur twitter lui repro­chant de prendre la place à un jeune espa­gnol, le Britannique a déve­loppé un avis inté­res­sant sur les wild‐cards. 

« Je vais très proba­ble­ment jouer les quali­fi­ca­tions à Rome. Mais si un tournoi m’in­vite à venir jouer dans le tableau prin­cipal, suggérez‐vous que je devrais refuser et passer par les quali­fi­ca­tions ? (…) Personne ne « mérite » des trai­te­ments de faveur. Moi inclus. Ce n’est pas parce que vous venez d’un pays qui accueille des événe­ments majeurs de tennis ou que vous avez signé dans une société de gestion qui orga­nise des événe­ments de tennis que vous méritez pas plus que quiconque. Et nous ne sommes simple­ment pas d’ac­cord sur les wild cards utili­sées spéci­fi­que­ment pour les jeunes talents locaux. Beaucoup de gens partagent ce point de vue, je ne pense tout simple­ment pas que ce soit juste pour tous les joueurs qui ne viennent pas de pays qui accueillent des événe­ments au niveau de la tournée. N’importe quel tournoi peut donner ses wild‐cards à qui il veut. Mais ce n’est pas parce que je suis britan­nique que je « mérite » plus que n’im­porte qui d’autre une wild card pour Wimbledon. Holger Rune est‐il moins méri­tant qu’un joueur espa­gnol local ? », a argu­menté l’an­cien numéro 1 mondial.